Évaluation de la radiofréquence bipolaire fractionnée et de la radiofréquence bipolaire potentialisée par de l'infrarouge, en mono-thérapie ou en association, dans le traitement des vergetures : étude contrôlée, randomisée, comparative, bicentrique avec évaluation par photographies 3D

Résumé : Introduction :
De nombreuses approches ont été proposées pour le traitement des vergetures, immatures ou matures. L’eTwo de la société Syneron combine la radiofréquence bipolaire couplée à l’infrarouge (Sublime) et la radiofréquence bipolaire fractionnée (Sublative). L’objectif était d’évaluer l’association de ces deux techniques pour le traitement des vergetures de l’abdomen versus une zone contrôle non traitée à 6 mois post traitement.
Matériel et méthodes :
L’étude était prospective interventionnelle bicentrique, randomisée, contrôlée, comparative. Les patients ont eu trois séances de traitement à un mois d’intervalle. L’abdomen de chaque patient était divisé en 4 quadrants: un quadrant contrôle, un recevait le Sublime, un recevait le Sublative, un recevait l’association Sublime puis Sublative. L’évaluation en intention de traiter était réalisée à partir d’acquisitions 3D avant traitement et à 3 et 6 mois du dernier traitement (V4 et V5). Une évaluation sur photographies 2D était effectuée ainsi qu’une évaluation par le patient et le médecin réalisant le traitement. Des analyses histologiques et en microscopie confocale in vivo étaient réalisées.
Résultats:
21 femmes et 1 homme ont été inclus, dont seize ont eu les acquisitions 3D. Cinq patients ont été perdus de vue. Il y avait une différence significative du pourcentage de diminution de la profondeur des vergetures entre les groupes Sublime + Sublative versus contrôle en faveur du traitement, à V4 et à V5 (p<0,0001) sans diminution de leur largeur. La diminution moyenne de la profondeur était de -21,64% avec de meilleurs résultats pour les vergetures profondes. Une analyse secondaire comparant Sublime versus contrôle et Sublative versus contrôle retrouvait une diminution de respectivement -10,37% et -20,37% (p<0,05) de la profondeur des vergetures sans amélioration de leur largeur. La satisfaction du médecin et du patient était en faveur du traitement Sublime + Sublative, résultat non retrouvé sur photographies 2D. Les analyses histologiques et confocales allaient dans le sens de ces résultats. Aucun effet indésirable grave n’a été rapporté.
Discussion et conclusion :
La radiofréquence bipolaire couplée à l’infrarouge suivie par le traitement par radiofréquence bipolaire fractionnée est efficace avec une réduction de la profondeur des vergetures. Le gain sur la profondeur des vergetures ne donne pas toujours un résultat pleinement satisfaisant nécessitant peut être des séances supplémentaires.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [45 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01213430
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : jeudi 8 octobre 2015 - 14:52:14
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:40
Document(s) archivé(s) le : samedi 9 janvier 2016 - 10:26:07

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01213430, version 1

Citation

Yona Harmelin. Évaluation de la radiofréquence bipolaire fractionnée et de la radiofréquence bipolaire potentialisée par de l'infrarouge, en mono-thérapie ou en association, dans le traitement des vergetures : étude contrôlée, randomisée, comparative, bicentrique avec évaluation par photographies 3D. Médecine humaine et pathologie. 2014. 〈dumas-01213430〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

85

Téléchargements de fichiers

568