Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Goya dans l'historiographie française, 1842-1900

Résumé : Si Goya intéresse les critiques et les historiens d’art français du XIXe siècle, il n’est cependant pas considéré comme un artiste de premier plan dans l’histoire de l’art pendant cette période. Pourtant, les travaux français sur Goya à cette époque sont novateurs ; on y trouve ainsi les premiers catalogues de l’œuvre gravé et peint du maître aragonais. Le recueil gravé des Caprices, qui compte parmi l’une des premières œuvres mentionnées de cet artiste, est sans doute aussi la plus connue en France : la découverte de ce recueil marque l’historiographie française sur Goya, dont l’œuvre est parfois réduite à cette série, ce qui fait considérer l’artiste comme le premier graveur espagnol, tandis que sa peinture, mal connue, est peu appréciée en général. L’intérêt pour Goya en France est aussi lié à l’idée d’un artiste au caractère typiquement espagnol, illustré par l’œuvre du maître aragonais. Malgré l’accroissement de la connaissance de l’œuvre de Goya, les auteurs du XIXe siècle restent souvent trop attachés aux idées proposées dans les travaux de leurs prédécesseurs, ce qui peut les empêcher de porter eux-mêmes une appréciation sur l’œuvre de Goya et de reconsidérer sa place dans l’histoire de l’art. Toutefois, un changement semble se produire à la fin du XIXe siècle et dans les années 1900 : l’influence de Goya sur les artistes français de cette époque est fréquemment relevée et ne peut que démontrer l’importance de l’artiste espagnol. Enfin, en 1900, suite au retour des cendres de Goya dans sa patrie, a lieu à Madrid une exposition rétrospective où l’on peut surtout admirer des portraits peints par Goya. La diffusion de photographies de ces œuvres dans les ouvrages du début du XXe siècle semble en partie modifier la perception de Goya en France. Sa technique est alors en partie réhabilitée, même si certains clichés demeurent chez les auteurs, comme l’idée selon laquelle l’œuvre de l’artiste espagnol est non seulement représentative de son caractère mais aussi de celui de la nation espagnole en général.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01217336
Contributor : École Du Louvre Paris <>
Submitted on : Monday, October 19, 2015 - 2:02:14 PM
Last modification on : Friday, September 14, 2018 - 1:18:33 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, January 20, 2016 - 12:51:34 PM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01217336, version 1

Collections

Citation

Agnès Gué. Goya dans l'historiographie française, 1842-1900. Art et histoire de l'art. 2014. ⟨dumas-01217336⟩

Share

Metrics

Record views

289

Files downloads

1731