L’ostéopathie : influence sur l’accouchement

Résumé : Quatre français sur dix ont déjà consulté des médecines dites non conventionnelles comme l'ostéopathie. En obstétrique, en réponse aux demandes du public et des professionnels de santé du "retour au naturel" l'ostéopathie peut apporter des réponses. L'objectif de cette étude est de s'intéresser a un lien possible entre l'ostéopathie et les modalités d'accouchement. Pour y parvenir, une étude d’observation monocentrique rétrospective exposée-non exposés a été réalisée sur une durée de sept mois au Centre Hospitalier d'Aubagne. Peu de résultats significatifs ont pu être mis en évidence du fait du faible effectif de la population et des nombreux biais identifiés. Cependant il est retrouvé chez les primipares une diminution du taux d'utilisation d'ocytocine (p=0,06) et chez les multipares un taux nul d'épisiotomies (p=0,04). Dans la littérature, il est retrouvé des résultats en faveur de l'ostéopathie comme une diminution de la durée du travail et du taux d'extractions instrumentales. Un traitement ostéopathique pendant la grossesse aurait donc tendance à influencer positivement le cours de la naissance.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [5 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01218584
Contributeur : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Soumis le : mardi 6 décembre 2016 - 14:20:52
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:17

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01218584, version 1

Citation

Manon Martin. L’ostéopathie : influence sur l’accouchement. Gynécologie et obstétrique. 2015. 〈dumas-01218584〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

176

Téléchargements de fichiers

231