Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Facteurs prédictifs de bonne réponse à S14 et effets indésirables dans une cohorte d’enfants atteints de MICI et traités par Infliximab‎ : étude rétrospective de 147 cas - cohorte SEIsMIC

Résumé : L’infliximab (IFX) est efficace dans la maladie de Crohn (MC) et la rectocolite hémorragique (RCH) pédiatriques. Mais il peut être observé une absence de réponse ou une perte d’efficacité du traitement au cours du temps. La relation taux sanguin-efficacité de l’IFX est décrite chez l’adulte, mais reste peu connue en pédiatrie. Patients et méthodes : Une étude rétrospective monocentrique a été menée. 147 enfants atteints de MC ou RCH ont été inclus pendant l’induction et 138 pendant le suivi (dont 115 atteints de MC et 23 de RCH). 2258 visites ont été analysées. La durée médiane était de 23.9 mois (min : 3 ; max : 106) avec une médiane de 15 injections (min : 4 ; max : 65). Résultats : À S14, 43% des patients étaient en rémission clinique. À J45 une infliximabémie > 4.7 μg/mL était prédictive de la rémission clinique à S14, avec une sensibilité de 98% et une spécificité de 45% (AUC=0.74), VPP = 0.54, VPN = 0.96. L’obtention de ce taux augmentait de 6 fois le risque d’obtenir la rémission dans la cohorte et de 53 fois dans le sous-groupe des patients atteints de MC. Les facteurs prédictifs associés étaient le poids, l’albuminémie à J0 et la corticothérapie. 13% des patients ont eu un effet indésirable grave. Parmi les 2258 perfusions, 3.6 sur 100 ont induit un effet indésirable. Discussion : Le taux d’Infliximabémie efficace est de 4.7 μg/mL et est plus élevé que les seuils retrouvés dans la population adulte, mais ces taux sont soumis à de grandes variations interindividuelles. Cette étude souligne l’importance de l’état nutritionnel à l’induction de la biothérapie. Conclusion : Le seuil efficace > 4.7 μg/mL aiderait à identifier les patients à J45 susceptibles d’être faiblement ou non répondeurs à S14 afin d’optimiser précocement la biothérapie. Améliorer l’état nutritionnel est un véritable enjeu. Les patients dénutris ou hypoalbuminémiques pourraient se voir proposer une induction à des doses plus importantes.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01224857
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Thursday, November 5, 2015 - 11:09:05 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Saturday, February 6, 2016 - 11:15:39 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01224857, version 1

Citation

Olivier Courbette. Facteurs prédictifs de bonne réponse à S14 et effets indésirables dans une cohorte d’enfants atteints de MICI et traités par Infliximab‎ : étude rétrospective de 147 cas - cohorte SEIsMIC. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01224857⟩

Share

Metrics

Record views

113

Files downloads

316