Intérêt des séquences de transfert de magnétisation pour l’évaluation de l’activité des fistules périnéales dans la maladie de Crohn

Résumé : Objectif. L'objectif de notre travail était d'évaluer la faisabilité de la séquence de transfert de magnétisation pour l’étude des fistules périnéales chez les patients atteints de la maladie de Crohn, et d’étudier son apport pour l'évaluation de l'activité de la maladie. Matériels et méthodes. Dans cette étude, 22 patients (âge moyen : 35,2 ans; extrêmes 17-53 ans) ont bénéficié d’une IRM pelvienne 3 Tesla (General Electric) pour l’évaluation de fistules périnéales. Les séquences du protocole standard étaient réalisées : T2, T1 après injection de gadolinium et diffusion auxquelles étaient ajoutées des séquences de transfert d’aimantation, avec une impulsion de saturation « off-résonance » de 800 et 1200 Hz. Le ratio de transfert de magnétisation (MTR) était calculé pour chaque fistule pour ces deux valeurs. Les images étaient interprétées en consensus par deux radiologues. Les données morphologiques selon le score de Van Assche ainsi que les signes d’activité de la fistule par l’analyse du signal en diffusion et de la prise de contraste ont été recueillis. Résultats. Tous les patients étaient atteints de la maladie de Crohn, 16 d’entre eux étaient sous anti-TNF-α. Le score de Van Assche moyen était de 11,3 (extrêmes 4-21). Pour 17 patients, la fistule présentait un hypersignal T2, une prise de contraste et /ou un hypersignal diffusion et était caractérisée comme active. Les séquences de transfert d’aimantation ont permis d’acquérir des images de bonne qualité avec une résolution spatiale satisfaisante pour l'évaluation des fistules périnéales. Les MTR moyens à 800 et 1200 Hz étaient respectivement de 46,1 (extrêmes 12-68) et 33,2 (extrêmes 11-57). Le MTR à 800 Hz était significativement plus bas dans les fistules non actives (moyenne 33,4), définies par l’absence d’hypersignal en diffusion, de prise de contraste et d’hypersignal T2 ; que dans les fistules actives (moyenne 49,9, p<0.003). Conclusion. L’imagerie de transfert de magnétisation pour l'évaluation des fistules périnéales chez les patients atteints de la maladie de Crohn est faisable avec une qualité d'image satisfaisante et permet de discriminer les fistules périnéales non actives de celles actives.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [136 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01226852
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mardi 10 novembre 2015 - 11:52:15
Dernière modification le : vendredi 13 avril 2018 - 16:44:02
Document(s) archivé(s) le : vendredi 12 février 2016 - 17:42:31

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01226852, version 1

Citation

Cécile Pinson. Intérêt des séquences de transfert de magnétisation pour l’évaluation de l’activité des fistules périnéales dans la maladie de Crohn. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01226852〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

195

Téléchargements de fichiers

665