États et marchés financiers : évolution des discours sur l'architecture institutionnelle et sur l'intrication entre intérêts privés et intérêt général.

Résumé : Deux phénomènes semblent lier le devenir des États et celui des marchés financiers : la crise de l'endettement public et les crises financières systémiques. L'objet de ce mémoire de philosophie est l’analyse des discours ayant permis cette situation, a priori inédite, d'intrication totale entre destins budgétaires étatiques et l'équilibre des marchés financiers, entre les dispositifs institutionnels de réalisation des missions d'intérêt collectif – États, collectivités locales, institutions financières publiques – et le dispositif de réalisation des missions d'intérêt privé – les marchés financiers dans toute leur hétérogénéité et leur caractère pourtant unifié. Le propos s'inscrit dans une tradition conventionnaliste des faits sociaux, politiques et économiques, et une tradition nominaliste du fait conceptuel. La méthode suivie est celle de l'analyse de la dimension rhétorique des relations entretenues entre trois catégories de discours : les discours portant sur les concepts fondamentaux à visée descriptive (alpha), les discours polémiques sur le souhaitable (beta) et les discours institutionnels, politiques ou juridiques (gamma).
Type de document :
Mémoires
Philosophie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01229440
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Soumis le : lundi 16 novembre 2015 - 16:19:46
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 20:35:05

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01229440, version 1

Citation

Pierre De Saint Phalle. États et marchés financiers : évolution des discours sur l'architecture institutionnelle et sur l'intrication entre intérêts privés et intérêt général.. Philosophie. 2015. 〈dumas-01229440〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

207

Téléchargements de fichiers

184