Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prise en charge diagnostique et thérapeutique des tendinopathies de la coiffe des rotateurs, en médecine générale, en Seine-Maritime

Résumé : L’épaule douloureuse non traumatique représente 4% des consultations de médecine générale, dont les tendinopathies et bursopathies représentent respectivement 48% et 17% des causes en médecine générale. L’objectif de cette étude est de réaliser une observation des pratiques des médecins généralistes en Seine-Maritime concernant la prise en charge diagnostique et thérapeutique de la coiffe des rotateurs. MÉTHODE : Une étude quantitative a été réalisée auprès de 140 médecins généralistes en distribuant un questionnaire dans les cabinets médicaux. RÉSULTATS : Avec 140 questionnaires exploitables pour un taux de participation de 46,7% l'étude a permis de dégager les résultats suivants : 66% des médecins reçoivent 5 à 10 épaules douloureuses par mois; 61% des médecins suspectent une pathologie de la coiffe dans plus de 50% des cas. 94% des médecins testent la coiffe des rotateurs, grâce à la manoeuvre de Jobe (98%), du Palm-up test (87%) et du Lift-off test (82% ). 65% des médecins recherchent un conflit articulaire, par la manoeuvre de Yocum (47%) et de Neer (39%). 48% des médecins ne réalisent pas ces tests par méconnaissance. 29% des médecins réalisent le testing musculaire de coiffe mais ne recherchent pas de conflit articulaire (p<0,01). Les médecins qui ne recherchent pas de diagnostic lésionnel précis (30%) ne se sentent pas compétents pour prendre en charge une tendinopathie de la coiffe des rotateurs (p<0,0.1). 71% des médecins prescrivent des examens complémentaires en 1re intention : radiographies standards (66%) plus échographie (63%). Le traitement de 1re intention est : repos, conseils oraux, et traitement médicamenteux par antalgiques (86%) palier 1 (74%) et AINS per os (79%). L’imagerie de 2e intention repose sur l’IRM (30%). Le traitement de 2e intention est : demande d’avis spécialisé (66%) par le rhumatologue (84%), kinésithérapie(39%), et infiltration (34%) par le rhumatologue (56%) ou par les médecins généralistes eux-mêmes (39%) de plus de 50 ans (p<0.01). CONCLUSION : Les médecins généralistes de seine maritime ont des attitudes diagnostiques et thérapeutiques en accord avec les recommandations actuelles. Si l’on souhaite améliorer la pratique des médecins généralistes, il faut améliorer leur formation initiale et post-universitaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01229655
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, November 17, 2015 - 10:17:33 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Thursday, February 18, 2016 - 11:31:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01229655, version 1

Citation

Thibault Mariasiewiez. Prise en charge diagnostique et thérapeutique des tendinopathies de la coiffe des rotateurs, en médecine générale, en Seine-Maritime. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01229655⟩

Share

Metrics

Record views

566

Files downloads

8705