Comment les médecins généralistes ont-ils vécu la polémique des pilules de 3e et 4e génération ?‎ Une étude qualitative auprès de 11 médecins généralistes haut-normands en entretiens semi-dirigés

Résumé : Fin 2012, une jeune femme porte plainte contre le laboratoire Bayer. En 2006, elle avait eu un AVC alors qu'elle prenait une pilule de 3G. Une polémique médiatique et politique a éclaté et les pilules de 3G/4G ont été déremboursées en mars 2013. L’objectif principal de cette étude était de comprendre les points de vue des médecins généralistes sur cette polémique et d’analyser le ressenti de son impact sur leurs pratiques. Méthode : Une étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés a été réalisée auprès de 11 médecins généralistes Haut-Normands, entre janvier 2015 et avril 2015. Une analyse des données a été faite après retranscription des enregistrements. Résultats : Tous les médecins interrogés reconnaissent un changement de prescription et de prise en charge de la contraception. Ils ont tous abandonné les pilules de 3G/4G pour privilégier celles de 2G. Ces modifications ont été induites à la demande des femmes ou à l'initiative du médecin traitant lors d'un renouvellement de contraception. Comme le montre l'étude Fécond, près d’une femme sur cinq déclare avoir changé de méthode depuis le débat médiatique. Les médecins généralistes ont parfois ressenti cette polémique comme une contrainte mais l'ont jugée bénéfique : elle a permis de remettre en question leur pratique de prescription contraceptive. Néanmoins, ils ont dû gérer les retombées médiatiques sur les patientes et pallier les angoisses que la polémique a induites. Conclusion : Le débat de 2013 a contribué à une diversification des pratiques contraceptives, même si la pilule reste prépondérante dans le paysage contraceptif français.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01230220
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mercredi 18 novembre 2015 - 09:47:52
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 avril 2017 - 21:11:58

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01230220, version 1

Citation

Chloé Fronville. Comment les médecins généralistes ont-ils vécu la polémique des pilules de 3e et 4e génération ?‎ Une étude qualitative auprès de 11 médecins généralistes haut-normands en entretiens semi-dirigés. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01230220〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

121

Téléchargements de fichiers

493