Le cyanure dans l'histoire et intoxications actuelles

Résumé : Le cyanure était déjà connu chez les Égyptiens et Grecs de l'antiquité. Les romains, dans leur « pharmacopée » de l'époque appelée De materia medica, signalaient les pouvoirs toxiques de l'amande amère et ses usages thérapeutiques. Le cyanure sera découvert grâce aux progrès scientifiques du XVIIIe siècle et les travaux de chimistes (Scheele, Gay-Lussac) sur le bleu de Prusse. Connu alors comme un poison, il avait aussi des usages thérapeutiques contre la toux, les affections pulmonaires et les spasmes gastriques. Sa toxicité entrainera sa sortie de la pharmacopée en 1937. L'armée y a eu recours (guerres d'empires, puis gaz volatil pendant la première guerre mondiale). Il est surtout connu pour son usage dans les camps d'extermination de la seconde guerre mondiale. Le terrorisme utilise ce mode d'empoisonnement des populations. Sa rapidité d'action en a fait une méthode de suicide ou de meurtre (Raspoutine, Temple de Jonestown, Alan Turing). Il est aussi utilisé dans l'industrie surtout pour l'extraction de l'or mais des usages mal maitrisés ont conduit à des catastrophes (Bhopal, Baïa mare). L'action biochimique du cyanure est maintenant identifiée : il bloque la chaine respiratoire mitochondriale, ce qui lui confère une action si rapide. Aujourd'hui, les causes d'intoxication concernent essentiellement les incendies et la production industrielle, non l'ingestion de plantes. L'intoxication cyanhydrique n'est pas à déclaration obligatoire, les données statistiques ne sont donc pas exhaustives. L'analyse des données du centre antipoison de Bordeaux (sept 2007-avril 2015), retrouve les incendies comme cause principale d'intoxication. La description clinique de l'empoisonnement, fonction de l'exposition, est maintenant bien définie. Cependant, la prise en charge médicale offre plusieurs options non consensuelles. L'hydroxocobalamine (cyanokit®) et le thiosulfate de sodium sont les plus utilisés en France.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [128 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01237734
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 3 décembre 2015 - 16:43:20
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:25

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01237734, version 1

Collections

Citation

Morgane Flahaut. Le cyanure dans l'histoire et intoxications actuelles. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01237734〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

268

Téléchargements de fichiers

6799