Influence de la colonisation à bactérie multirésistantes sur les infections des patients de réanimation médico-chirurgicale : étude monocentrique observationnelle

Résumé : Contexte : Les infections à bactéries multirésistantes sont un problème de santé publique. Leur dépistage, les mesures d’hygiène standard, l’isolement et le bon usage des antibiotiques font partie des mesures de contrôles. L’objectif principal de cette étude était de comparer les résultats de deux politiques de dépistage de BMR au sein d’une réanimation polyvalente et leur impact sur la prescription d’antibiotiques. Matériel et Méthode : Tous les patients admis dans notre réanimation polyvalente au cours de l’année 2013 ayant eu des prélèvements microbiologiques de dépistage ou à visée diagnostique étaient inclus dans cette étude rétrospective. Une recherche de BMR était uniquement réalisée chez les patients présentant un facteur de risque connu de portage durant les 6 premiers mois de l’année. Elle était ensuite systématique chez tous les patients dont la durée prévisionnelle d'hospitalisation était supérieure à 24h. Résultats : 439 patients ont été inclus dans l’étude et un dépistage de bactéries multirésistantes a été réalisé chez 262 (60%) patients. Le nombre de tests de dépistage réalisés le 2e semestre 2013 a été significativement augmenté (48 vs 214, P<0,0001). Plus de la moitié (19/28) des patients colonisés à bactérie multirésistante dépistés lors de la réalisation d’écouvillonnages systématiques n’ont posé ensuite aucun problème infectieux en réanimation. La prescription d’antibiotiques à l’admission ou lors du séjour en réanimation des patients n’a pas été augmentée durant le 2e semestre 2013 et le spectre antibiotique proposé par les réanimateurs ne tenait pas compte d’une colonisation à bactéries multirésistantes. La prévalence des colonisations à bactéries multirésistantes était de 12%, constituée à 90% d’entérobactéries productrices de bêtalactamase à spectre élargi (aucun Staphyloccocus aureus rési! stant à la méticilline). La mortalité et la durée de séjour en réanimation n’étaient pas impactées par la colonisation à bactéries multirésistantes. La valeur prédictive positive de ces tests réalisés à l’admission ou durant le séjour en réanimation d’une véritable infection était respectivement de 24% [9-45] et 44% [20-70]. Conclusion : Le bénéfice d’un dépistage systématique des bactéries multirésistantes en réanimation doit être confronté à la surcharge de travail ainsi occasionnée et à l’éventuel impact d’une antibiothérapie à large spectre sur la pression de sélection. Hors période épidémique, une politique de dépistage ciblée sur les patients à risque de colonisation à entérobactéries productrices de bêtalactamase à spectre élargi pourrait être discutée dans notre service.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [95 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01246401
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 18 décembre 2015 - 14:46:06
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:42
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 avril 2017 - 21:45:42

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01246401, version 1

Collections

Citation

Coline Grisotto. Influence de la colonisation à bactérie multirésistantes sur les infections des patients de réanimation médico-chirurgicale : étude monocentrique observationnelle. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01246401〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

108

Téléchargements de fichiers

691