Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation des pratiques professionnelles dans la prise en charge des arthrites infectieuses de la main et du poignet au CHU d'Amiens : à propos d'une série de 48 cas

Résumé : Introduction: Les arthrites infectieuses sont fréquentes en pratique quotidienne pour le chirurgien traumatologue. Les articulations de la main ou du poignet sont fréquemment touchées car elles sont superficielles et exposées à de nombreux traumatismes. Le traitement chirurgical est aujourd’hui peu sujet à débat. La durée de l’antibiothérapie qui doit y être associé est encore discutée. L’objectif de cette étude était d’évaluer notre prise en charge en matière d’antibiothérapie des arthrites infectieuses de la main et du poignet. Matériels et méthodes: Il s’agit d’une étude descriptive, rétrospective, monocentrique analysant les données des patients ayant bénéficié d’une prise en charge chirurgicale avec hospitalisation pour arthrite septique de la main ou du poignet de Juillet 2010 à Juillet 2014 au CHU d’ Amiens. Le critère de jugement principal était l’absence de signes d’infection clinique ou biologique entre le 2ème et 3ème mois. Résultats: Un total de 48 patients était inclus. L’âge moyen au moment de l’hospitalisation était de 52 ans. Les articulations les plus touchées étaient l’IPD de l’index et la radio carpienne. Sur les 48 patients, 43 patients (89,6%) étaient guéris au contrôle réalisé entre le 2ème et 3ème mois. Le germe le plus fréquemment retrouvé était le Staphylococcus aureus sensible à la méticilline (33% des cas). Le nombre moyen de jours d’antibiothérapie prescrite per os adaptée au(x) germe(s) à la sortie pour l’ensemble des patients était de 35 jours. Discussion: Les durées moyennes d’antibiothérapie adaptée dans la littérature vont de 1 à 6 semaines. Les taux de guérisons sont souvent de 100% mais avec des reculs très tardifs et des taux d’arthrodèses/amputations d’emblée parfois importants. L’importante prévalence des cultures négatives devrait nous inciter à réaliser des examens complémentaires comme une PCR pour ces patients afin d’orienter l’antibiothérapie. Conclusion: Un taux de guérison avoisinant les 90% à notre faible recul (entre 2 et 3 mois) est encourageant. Nos durées d’antibiothérapies se rapprochant de 6 semaines font partie des plus longues de la littérature. Malgré tout, nous pensons que la prise en charge doit continuer à comprendre des durées longues d’antibiothérapie. Il conviendrait de convoquer les patients inclus pour obtenir un recul supérieur à 1 an afin de pouvoir comparer réellement nos résultats avec la majeure partie de la littérature.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [24 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01251963
Contributor : Bu Santé Upjv <>
Submitted on : Thursday, January 7, 2016 - 9:20:52 AM
Last modification on : Monday, April 19, 2021 - 8:51:57 AM
Long-term archiving on: : Friday, April 8, 2016 - 1:09:38 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01251963, version 1

Collections

Citation

Hugo Najjari. Évaluation des pratiques professionnelles dans la prise en charge des arthrites infectieuses de la main et du poignet au CHU d'Amiens : à propos d'une série de 48 cas. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01251963⟩

Share

Metrics

Record views

81

Files downloads

523