Mécanisme physiopathologique et spectre clinique liés aux mutations d’ECEL1, un gène majeur d’arthrogrypose

Résumé : L’arthrogrypose congénitale multiple est définie comme une limitation articulaire congénitale de deux niveaux d’articulations au minimum. Une personne sur 3000 à 12000 en est atteinte. Elle est la conséquence d’une réduction des mouvements fœtaux. Récemment, des études du laboratoire Biochimie Génétique et Moléculaire de Grenoble ont élargi le répertoire de mutations d’ECEL1 (endothelin-converting enzyme like 1) associées à un type d’arthrogrypose distale spécifique. Ce gène a été découvert en 2013 par Dieterich et al. (GIN INSERMU836 et CHU de Grenoble). Nous avons entrepris la première étude fonctionnelle des mutations faux-sens d’ECEL1. Une diminution de l’activité de la mutation p.Cys760Arg (n=4, p<0,001), située au niveau du domaine d’activité enzymatique, a été détectée. Un test d’activité enzymatique de l’endopeptidase ECEL1 a été mis au point. Une très forte diminution de l’activité enzymatique a été retrouvée in vitro confirmant l’étiologie de l’arthrogrypose chez ce patient par un mécanisme perte de fonction. Il s’agit de la première étude aboutissant à ce résultat. Les autres mutations n’affectent pas l’activité enzymatique in vitro. D’autres mécanismes physiopathologiques doivent être recherchés pour expliquer leur effet pathogène. Nous avons également analysé la corrélation phénotype-génotype. Pour cela, nous avons élaboré un score de sévérité en 8 items. Les patients ayant un phénotype sévère, selon ce score, ont des mutations faux-sens alors que ceux ayant des scores plus modérés ont des mutations non-sens ou d’épissage.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [24 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01254570
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mardi 12 janvier 2016 - 14:22:24
Dernière modification le : vendredi 30 mars 2018 - 11:10:40
Document(s) archivé(s) le : vendredi 11 novembre 2016 - 01:08:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01254570, version 1

Citation

Brice Poreau. Mécanisme physiopathologique et spectre clinique liés aux mutations d’ECEL1, un gène majeur d’arthrogrypose . Médecine humaine et pathologie. 2014. 〈dumas-01254570〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

105

Téléchargements de fichiers

715