Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Incidence et impact de la mesure de la troponinémie sur une population mixte en réanimation médico-chirurgicale

Résumé : Introduction: La littérature est riche en articles sur la troponine et son implication dans les pathologies extracardiaques sans qu’il y ait un consensus sur l’indication du dosage de la troponine I ou T, sur les seuils utilisés et sur la prise en charge mise en place en cas de positivité. Nous nous sommes demandés quelles étaient les implications et les conséquences des dosages de troponinémie dans une population de patients admis dans une réanimation polyvalente.
Matériels et méthodes : L’étude rétrospective porte sur 373 patients hospitalisés en réanimation médico-chirurgicale au CHU de Nice durant 2012 et qui ont bénéficié du dosage de la troponinémie dans les vingt-quatre premières heures suivant leur admission (hors arrêt cardio-circulatoire et chirurgie vasculaire). Nous avons évalué l’impact de la mesure de la troponinémie des 24 premières heures sur la mortalité à J28.
Résultats : 192 (51%) patients ont présenté une troponinémie élevée à l’admission. Ceux dont le dosage est élevé ont des scores de gravité plus important et une durée d’hospitalisation plus longue (5 jours contre 2 jours ; p=0,001).Les patients survivants à J28 ont des taux de troponinémie à l’admission plus bas et des pics moins importants. Il existe une surmortalité dans le groupe ayant une troponinémie élevée à l’admission ( 0,045 [0,01-0,13], p<0,0001] ou lorsqu’ils présentent un pic plus important durant l’hospitalisation (0,1[0,02-0,52] p<0,0001).L’analyse multivariée retrouve comme facteur indépendant de mortalité à J28 l’APACHE, le recours aux catécholamines, l’existence d’anomalies ECG à l’admission. Les patients cérébrolésés représentent également un facteur de mauvais pronostic (HR=3,4 [1,38-8,4], p=0,0075) contrairement au traumatisé thoracique (HR=0,24 [0,07-0,81], p=0,02).
Conclusion : Une élévation de la troponinémie dans les 24 premières heures suivant l’admission n’est pas un facteur prédictif indépendant de mortalité à J28 des patients admis en réanimation polyvalente. Il existe une relation statistique entre la troponinémie et l’élévation de la troponinémie mais sans lien de causalité. La troponine est spécifique non pas du syndrome coronarien mais des atteintes myocardiques. La clinique doit permettre d’affiner les critères pour engager ou non des examens plus invasifs selon l’objectif du dosage (diagnostic de coronaropathie ou pronostic de la pathologie de fond).
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [47 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01254702
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Tuesday, January 12, 2016 - 3:45:24 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM
Long-term archiving on: : Friday, November 11, 2016 - 1:54:11 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01254702, version 1

Citation

Hayfa Bejaoui. Incidence et impact de la mesure de la troponinémie sur une population mixte en réanimation médico-chirurgicale. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01254702⟩

Share

Metrics

Record views

99

Files downloads

301