Intérêts et limites du traitement par laser basse énergie dans la cicatrisation osseuse alvéolaire - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Benefits and limits of low level laser therapy in alveolar

Intérêts et limites du traitement par laser basse énergie dans la cicatrisation osseuse alvéolaire

Abstract

Despite of the progress in conservative dentistry, tooth extraction continues to be an inevitable procedure in oral surgery. With the new prosthetic treatments, the management of the amount of alveolar bone became one of the most important issue in modern dentistry. The low level laser therapy (LLLT) is more and more commonly used as a stimulative tool for cellular activity, with the aim of reducing the inflamation or accelerating healing. The aim of this work is to appreciate the points and limits of LLLT in alveolar bone healing, and to offer a clinical protocol that can study those points. In this goal we realised a systematic review of the literature in the online data bases. The analyse of the studies results gave promising results about using LLLT in alveolar bone healing, especially about the duration of bone healing and maturation, which seem to be significantly shorter. But the studies are not numerous, and the clinical protocols used differ, so the benefit of the techniques is still to be shown. In this goal we offered a clinical protocol allowing to evaluate the benefits of LLLT in alveolar bone after dental extraction.
Malgré les avancées des traitements conservateurs en odontologie, l’extraction dentaire reste aujourd’hui un acte souvent inévitable en chirurgie orale. Avec l’avancée des traitements prothétiques, la gestion de l’os alvéolaire et de sa cicatrisation est devenue un enjeu majeur de la dentisterie moderne. Le laser à basse énergie est utilisé de plus en plus couramment pour stimuler l’activité cellulaire par un effet dit de biostimulation, notamment pour diminuer l’inflammation ou accélérer la cicatrisation. L’objectif de ce travail est donc d’évaluer les intérêts et les limites de la thérapie par laser basse énergie dans la cicatrisation osseuse alvéolaire, et de proposer un protocole clinique permettant d’étudier ces apports. Une étude systématique de la littérature à ce sujet donne des résultats encourageants quant à l’utilisation du laser basse énergie dans la cicatrisation osseuse alvéolaire, notamment au niveau du temps de cicatrisation et de maturation osseuse qui semblent considérablement améliorés. Mais les études sont peu nombreuses, et les protocoles utilisés ainsi que les paramètres laser sont variables, et l’apport de cette technique mérite encore d’être démontrée. Dans ce sens, nous avons proposé un protocole clinique permettant d’évaluer l’apport de la thérapie par laser basse énergie dans la cicatrisation osseuse alvéolaire après extraction dentaire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Chir-dent-2016_Leuret.pdf (1.83 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-01279208 , version 1 (25-02-2016)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01279208 , version 1

Cite

Antoine Xavier Leuret. Intérêts et limites du traitement par laser basse énergie dans la cicatrisation osseuse alvéolaire. Chirurgie. 2016. ⟨dumas-01279208⟩
345 View
1003 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More