Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La réforme agraire au Zimbabwe : analyse et éléments de réflexion, illustrés par l'exemple d'Acton Reynold Resettlement Scheme

Résumé : Une réforme agraire est une politique de redistribution des terres, insufflée par un gouvernement à la suite généralement de l'accession du pays à son indépendance, ou d'un mouvement de rébellion de la population paysanne d'un pays. La redistribution des terres s'appuie sur l'acquisition par l'État d'immenses domaines appartenant à une élite illégitime et/ou à d'anciens colons, qui vont être redistribués sous forme de petites parcelles au paysannat sans terre. Toute réforme agraire s'inscrit dans un programme de développement, et une politique d'aménagement du territoire, qui cherche à rééquilibrer une répartition des surfaces arables duales et inégales, au profit de la majorité d'une nation qui vit acculée et mourant de faim sur des espaces trop restreints et non productifs. Elle se revendique généralement (et dans ce cas présent) d'une inspiration marxiste, prêchant l'égalité de tous à avoir accès aux richesses nationales également et équitablement. Une réforme agraire est par définition une réforme foncière, dotée d'objectifs sociaux et visant à rétablir une situation injuste et à mettre fin à une oppression qui prennent racines dans l'histoire plus ou moins immédiate du pays. C'est aussi pour cela que chaque réforme agraire est le fruit d'un mouvement politique de libération. Ces réformes génèrent la création de nouveaux espaces fonciers, dotés d'un régime particulier, en ce qui concerne le Zimbabwe. Ainsi en va-t-il des resettlement schemes, « schémas de réinstallation » dans la traduction littérale des termes. La « barbarie » de l'expression française et son manque de clarté m'ont poussée à garder l'expression anglaise, plus évoquante à mon sens. Un resettlement scheme se traduit dans l'espace comme une ancienne ferme commerciale ayant appartenu aux héritiers des premiers colons, qui a été rachetée, récupérée, ou réquisitionnée, afin d’être redistribuée gratuitement sous forme de lopins de terres à plusieurs centaines de familles indigènes. La réinstallation dans ces zones d'un nombre conséquent de familles s'accompagne de la mise en place de certaines infrastructures telles que les routes, des écoles et des dispensaires de soins. Le régime foncier y est particulier, et les populations sont soumises à un cadre légal et juridique propre à ces espaces. Tout ceci fera l'objet de notre étude.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01281412
Contributor : Ben Ogumbo <>
Submitted on : Wednesday, March 2, 2016 - 10:43:19 AM
Last modification on : Wednesday, May 23, 2018 - 5:58:09 PM
Long-term archiving on: : Friday, June 3, 2016 - 11:14:24 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01281412, version 1

Collections

Citation

Élisabeth Tisserand. La réforme agraire au Zimbabwe : analyse et éléments de réflexion, illustrés par l'exemple d'Acton Reynold Resettlement Scheme. Géographie. 1997. ⟨dumas-01281412⟩

Share

Metrics

Record views

268

Files downloads

51