Évaluation de la dynamique du liquide cérébrospinal des malformations de Chiari avant et après traitement

Résumé : Objectif : L’objectif de cette étude est d’observer l’évolution de l’hydrodynamique et de l’hémodynamique cérébrale après traitement d’une malformation de Chiari selon deux modalités (avec et sans plastie d’élargissement de la dure-mère). Matériel et Méthodes : Nous avons inclus prospectivement neuf patients opérés d’une malformation de Chiari de type I. Deux techniques chirurgicales étaient appliquées : décompression osseuse par craniectomie occipitale et laminectomie de C1 (5 patients), ou décompression osseuse associée à une plastie d’élargissement de dure-mère en regard de la grande citerne (4 patients). Chaque patient a bénéficié dans le cadre du bilan préchirurgical d’une IRM encéphalique avec séquences de flux complémentaires. Une IRM postopératoire de contrôle était réalisée un an après chirurgie. L’hydrodynamique cérébrale était évaluée grâce aux volumes oscillatoires intraventriculaires, cervicaux, au niveau des citernes prépontiques, au niveau du foramen magnum, au niveau des cavités syringomyéliques si présentes. Nous avons également évalué l’hémodynamique cérébrale en calculant le débit sanguin cérébral, la pulsatilité du débit veineux, l’expansion vasculaire et le facteur de correction veineux qui analyse la part des veines jugulaires dans le drainage veineux sanguin cérébral. Résultats : 100% des patients étaient améliorés après chirurgie. 33% des patients conservaient une symptomatologie minime après traitement. L’ensemble des patients présentant une cavité syringomyélique préopératoire montrait une diminution du volume de cette dernière après traitement. Aucune différence clinique n’était retrouvée entre les deux types de chirurgie. En préopératoire, on retrouve une diminution du volume oscillatoire du liquide cérébrospinal (LCS) au niveau du foramen magnum, une pulsatilité des tonsilles cérébelleuses et de la moelle allongée. En postopératoire, on retrouvait une diminution de la pulsatilité au sein des cavités syringomyéliques (p=0,04), une augmentation du volume oscillatoire du LCS au niveau du foramen magnum (p=0,03) une diminution de la pulsatilité du névraxe passant le plan du foramen magnum (p=0,03) et une diminution du facteur de correction veineux (p=0,01). Il n’existait aucune différence entre les deux types de chirurgie sur l’hydrodynamique et l’hémodynamique cérébrale. Conclusion : la présence d’un blocage au niveau du foramen magnum limite les échanges liquidiens entre compartiments intracrânien et rachidien. Ce blocage de la chasse de LCS au cours de la systole est partiellement compensé par une pulsatilité des tonsilles cérébelleuses et de la moelle allongée, non présente en physiologie. L’étude du drainage veineux montre la mise en place d’un drainage par des voies accessoires. Cela montre qu’il existe un retentissement global d’un blocage local à l’écoulement du LCS au niveau du foramen magnum.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [34 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01284325
Contributeur : Hélène Weens <>
Soumis le : lundi 7 mars 2016 - 14:39:00
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:54
Document(s) archivé(s) le : mercredi 8 juin 2016 - 14:34:19

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01284325, version 1

Collections

Citation

Cyrille Capel. Évaluation de la dynamique du liquide cérébrospinal des malformations de Chiari avant et après traitement. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01284325〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

84

Téléchargements de fichiers

554