Utiliser la TEMP/TDM dans le diagnostic du SDRC de type1 du pied : étude préliminaire rétrospective d’une série de cas dans le service de médecine nucléaire de l’hôpital d’Agen : de janvier 2014 à janvier 2015

Résumé : Introduction : La suspicion du SDRC de type 1 du pied est un challenge diagnostique pour les cliniciens. La scintigraphie osseuse en trois phases est l’examen complémentaire préférentiel mais son manque de précision anatomique limite indubitablement l’interprétation de foyers au sein de la zone incriminée. Ces derniers pourraient pourtant contribuer à l’entretien du SDRC. Objectifs : décrire les modalités d’utilisation de la TEMP-TDM et d’apprécier son utilité, pour le clinicien, dans la détection de lésions focales non cicatrisées au sein d’un pied suspect d’un SDRC de type 1 en phase chaude, et de mesurer secondairement l’impact clinique de l’interprétation de la TEMP-TDM. Méthodes : Une série de cas rétrospective monocentrique, de janvier 2014 à janvier 2015, a été réalisée dans le service de médecine nucléaire d’Agen. Les patients souffrant du SDRC de type 1, adressés par le chirurgien spécialiste du pied et ayant eu une TEMP-TDM low dose, ont été inclus dans cette série de cas. Résultats : Sur 69 cas analysés, 14 patients étaient éligibles. Les résultats montrent qu’il existe une utilisation préférentielle de cette technique pour des lésions suspectes du médio- ou de l’arrière-pied, avec une disparité inter-médecin. Chez 92.85% (13 patients/14), la TEMP-TDM a permis une localisation d’au moins une lésion focale, avec une exactitude diagnostique également évaluée à 92.85%. Elle est particulièrement performante pour diagnostiquer des lésions focales non cicatrisées dont des fissures de stress. Elle permet également d’analyser avec précision les zones de contraintes osseuses et d’arthropathies et de juger de la tolérance du matériel orthopédique. Conclusion : Cette étude préliminaire met en évidence l’utilité de la TEMP-TDM, en complément de la scintigraphie osseuse, dans le SDRC de type 1 en phase chaude! du pied. Elle pourrait être un outil diagnostique important pour la prise en charge du patient. Des études complémentaires sont nécessaires.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [114 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01290829
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 18 mars 2016 - 16:10:22
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:18
Document(s) archivé(s) le : lundi 20 juin 2016 - 01:03:39

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01290829, version 1

Collections

Citation

Nordine Fattani. Utiliser la TEMP/TDM dans le diagnostic du SDRC de type1 du pied : étude préliminaire rétrospective d’une série de cas dans le service de médecine nucléaire de l’hôpital d’Agen : de janvier 2014 à janvier 2015. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01290829〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65

Téléchargements de fichiers

911