L'identité politique et culturelle des Allemands de Namibie face à l'Indépendance

Résumé : Le 21 mars 1990 -jour anniversaire du massacre de Sharpeville, banlieue noire du TransvaaI en Afrique du Sud- la Namibie, dernière colonie en Afrique, si l'on excepte Melilla et Ceuta, accède à l’indépendance. Cette indépendance intervient après la libération, au début de l'année 1990, de Nelson Mandela, leader de l'A.N.C. et dans un contexte de détente internationale lié l’ébranlement des pays de l'Est. La transformation des rapports entre les deux blocs ayant des conséquences directes sur la situation de l'Afrique australe, elle contribue à mettre un terme à trente ans de controverses et d'affrontements entre la République Sud-Africaine, ses voisins socialistes, l'O.N.U. et l'organisation de libération du peuple namibien, la S.W.A.P.O. Le Sud-Ouest Africain, colonie allemande jusqu'en 1915, est administré après la première guerre mondiale par l'Union sud-africaine à laquelle le Royaume-Uni a délégué le mandat C qu'elle a obtenu pour le S.O.A. et qui lui permet de l'administrer comme son propre territoire. Les Allemands qui y demeurent après la perte des colonies allemandes en 1919 constituent un cas unique puisque les Allemands de toutes les autres colonies sont expulsés ou choisissent volontairement de rentrer en Allemagne.
Type de document :
Mémoires
Histoire. 1991
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01297904
Contributeur : Ben Ogumbo <>
Soumis le : mardi 5 avril 2016 - 10:25:29
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:30
Document(s) archivé(s) le : lundi 14 novembre 2016 - 15:50:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01297904, version 1

Collections

Citation

Catherine Robert. L'identité politique et culturelle des Allemands de Namibie face à l'Indépendance. Histoire. 1991. 〈dumas-01297904〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

71

Téléchargements de fichiers

194