Récriture et variation dans le roman de Laurent Gaudé La porte des Enfers

Résumé : Avec La porte des Enfers, roman paru en 2008 aux éditions Actes sud, Laurent Gaudé invite dans la fiction contemporaine le thème des Enfers, motif littéraire par excellence. À travers l’évocation des morts et la descente aux Enfers, topoi de la littérature, le texte affiche ouvertement une relation intertextuelle avec des œuvres antérieures. La porte des Enfers est une « récriture », concept défini d’après Anne-Claire Gignoux et, à ce titre, il propose une variation du mythe des Enfers. Au moyen d’une mise en perspective avec les catabases d’Homère dans L'Odyssée, celle de Virgile dans L'Énéide et enfin celle de Dante dans La Divine Comédie, nous cherchons ici à mettre à jour l’ampleur et les aspects de cette variation. Entre similitudes et différences l’auteur esquisse un double aspect des enfers, ceux mythologiques, faisant partie du topos littéraire, et ensuite l’enfer symbolique des êtres, l’enfer en soi.
Type de document :
Mémoires
Littératures. 2014
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [27 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01303540
Contributeur : Smb Scd <>
Soumis le : mercredi 20 avril 2016 - 17:12:32
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:16
Document(s) archivé(s) le : jeudi 21 juillet 2016 - 10:31:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01303540, version 1

Collections

Citation

Martha Ioannidis. Récriture et variation dans le roman de Laurent Gaudé La porte des Enfers. Littératures. 2014. 〈dumas-01303540〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

496

Téléchargements de fichiers

468