Virus et sucres : une approche par modélisation moléculaire

Résumé : Les bactéries et les virus sont nombreux à reconnaître nos cellules par l'intermédiaire des sucres présents à leur surface grâce à des protéines spécifiques des oligosaccharides appelées lectines. L'objectif de cette thèse a été de modéliser le comportement d'oligosaccharides impliqués dans la reconnaissance de nos cellules par deux virus : le virus de la grippe et le virus de Norwalk. Dans un premier temps, un pentasaccharide sous contrainte a été créé par mécanique moléculaire afin d'améliorer sa reconnaissance par l'hémagglutinine du virus de l'Influenza en vue de réaliser des inhibiteurs compétitifs de cette lectine. Puis, une étude d'interaction par amarrage moléculaire entre les lectines d'un Norovirus et de deux oligosaccharides a été réalisée afin d'identifier des poches potentielles de fixation et d'établir des hypothèses pouvant expliquer le profil d'infection particulier de ce virus.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2005
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [28 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01312828
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 9 mai 2016 - 10:40:28
Dernière modification le : vendredi 28 septembre 2018 - 18:40:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 10 août 2016 - 10:50:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01312828, version 1

Citation

Solène Grosdidier. Virus et sucres : une approche par modélisation moléculaire . Sciences pharmaceutiques. 2005. 〈dumas-01312828〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

71

Téléchargements de fichiers

12