Prise en charge des toxicomanes par les médecins généralistes de Savoie et intérêt d'un travail en réseau (à propos d'une enquête auprès de 225 médecins généralistes)

Résumé : La Savoie, malgré une situation économique plutôt favorable, est confrontée aux problèmes de la toxicomanie. Ce département dispose de professionnels nombreux et variés engagés dans la prévention des toxicomanies et la prise en charge des patients usagers de drogues. A partir d'une enquête adressée aux médecins généralistes de Savoie, à partir d'autres enquêtes et de la littérature, l'objectif de ce travail a été d'analyser la place qu'occupent les médecins généralistes dans le dispositif de prise en charge des toxicomanes sur le département. Ces modes de prise en charge ont en effet beaucoup évolué depuis la mise à disposition en officine des médicaments de substitution. La Savoie présente à un moindre degré les facteurs de risques habituels de la toxicomanie. Il s'agit d'un petit département à forte population rurale où l'on retrouve une toxicomanie urbaine classique autour de l'agglomération Chambéry-Aix les Bains, et une toxicomanie de station, plus atypique, composée de travailleurs saisonniers et de touristes. Comme au niveau national, les toxicomanes de Savoie appartiennent aux catégories les plus exclues tant au niveau de l'emploi, du logement que des problèmes avec la justice. Cependant, concernant leur santé, les toxicomanes suivis en Novembre 1996 par les médecins généralistes membres du Réseau Toxicomanie Savoie étaient significativement moins contaminés par les virus VIH et de l'hépatite B que les toxicomanes suivis par les médecins de réseau des autres départements. Il n'existait pas de différence concernant le virus de l'hépatite C. Si ce résultat était confirmé, l'une des hypothèse pourrait être une moindre transmission sexuelle des virus VIH et de l'hépatite B dans la population toxicomane du département. Les pouvoirs publics ont permis l'utilisation des produits de substitution pour aider au sevrage des héroïnomanes en invoquant «une politique de réduction des risques» afin de diminuer leur morbidité. Cet outil de substitution mis à la disposition des médecins généralistes leur a permis d'élaborer avec le toxicomane une relation beaucoup plus constructive. Cette relation s'inscrit dans un rapport médecin malade plus classique, où le toxicomane vient chercher une aide auprès de son médecin, ce dernier pouvant lui proposer une thérapeutique prévue et adaptée à sa pathologie. La fidélisation de ces patients par le renouvellement d'ordonnance a permis aux médecins généralistes d'assurer une meilleure prise en charge des problèmes somatiques des toxicomanes très souvent délaissés. Cependant, même lorsqu'il sera substitué, la prise en charge d'un toxicomane restera lourde, parsemée d'embûches, et le contrat médical (abstinence sous substitution) sera souvent rompu. Face à la complexité de ce suivi, le médecin gagnera à faire appel aux autres professionnels du réseau, notamment aux travailleurs sociaux. afin de pouvoir effectuer un travail d'insertion cohérent, et de diminuer les risques de rechutes. L'idée de réseaux de prise en charge des toxicomanes a fait suite à la création des premiers réseaux ville hôpital autour de la pathologie VIH. Ces deux problèmes de santé publique, toxicomanie et SIDA, sont liés par l'importance de l'épidémie VIH chez les toxicomanes, mais ils ont d'autres facteurs communs. Il s'agit de deux pathologies chroniques, touchant des gens jeunes socialement défavorisés, dont la prise en charge nécessite une démarche médicale, mais aussi sociale et éducative. Dans notre enquête, il ressort que l'association Santé Toxicomanies Savoie (STS), pôle ville du Réseau Ville Hôpital Toxicomanie, est relativement bien implantée sur le département, 70% des médecins généralistes la connaissent. Il existe cependant de grosses disparités en fonction des secteurs géographiques, 65% des médecins de ville connaissent le médecin référent du réseau dans leur secteur, alors que c'est le cas de 28% seulement des médecins ruraux. Dans une grande majorité, les médecins généralistes de Savoie sont prêts à prendre en charge des toxicomanes en collaboration avec STS (61%), ils sont plus réticents à investir de leur temps libre pour se rendre à des formations sur la toxicomanie (38%), ou pour participer à des campagnes de prévention (20%). Apparaissent peut-être ici les limites d'un réseau spécialisé, destiné au plus grand nombre de médecins dans un département tel que la Savoie où la toxicomanie n'est pas ressentie comme un problème de santé publique majeur. L'association STS souhaite renouveler annuellement une enquête auprès des médecins généralistes de Savoie afin de se faire connaître et d'orienter ses objectifs en fonction de la demande des médecins. Il serait intéressant d'élaborer avec l'aide de professionnels un nouveau questionnaire dans lequel figureraient des critères et des indicateurs plus mesurables. Chaque année, ce même questionnaire serait envoyé aux médecins généralistes de Savoie. Ce baromètre serait un outil solide dans la démarche d'évaluation de l'association à moyen terme. Si l'épidémiologie et l'évaluation sont des éléments incontournables pour avancer vers une meilleure prise en charge des toxicomanes, ce ne sont pas des priorités pour le réseau qui doit avant tout prendre en charge au jour le jour des patients en processus d'exclusion.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 1998
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01317211
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mercredi 18 mai 2016 - 11:19:32
Dernière modification le : lundi 29 octobre 2018 - 23:06:45
Document(s) archivé(s) le : jeudi 17 novembre 2016 - 10:35:06

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01317211, version 1

Citation

Olivier Schweizer. Prise en charge des toxicomanes par les médecins généralistes de Savoie et intérêt d'un travail en réseau (à propos d'une enquête auprès de 225 médecins généralistes). Médecine humaine et pathologie. 1998. 〈dumas-01317211〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

35

Téléchargements de fichiers

52