Villes et identités dans La Nuit des origines de Nourredine Saadi

Résumé : La Nuit des origines, roman de Nourredine Saadi paru en 2005, doit à sa contemporanéité le soulèvement de questions fiévreuses et sources de réflexions. On peut d’ailleurs analyser l’œuvre comme une mise en fiction de notions conceptuelles et essentielles à notre époque, telles les notions de centre et de périphérie, de francophonie, d’orientalisme, de frontières et d’identités ; ou encore comme un dialogue avec des théories postcoloniales. Ce mémoire s’attachera à voir en quoi le centre incarné par Paris se trouve mélangé à des périphéries telles Saint-Ouen ou l’Algérie – les frontières n’étant pas hermétiques. Dans le roman de Nourredine Saadi, c’est un manuscrit qui réunit tous ces espaces. Enfin, s’il existe des interférences entre les frontières, il en existe également dans la langue et dans les genres littéraires. Ainsi le roman propose-t-il une nouvelle réponse à L’Orientalisme d’Edward Saïd : un orientalisme d’égalité en partage, avec une conception des identités hybrides.
Type de document :
Mémoires
Littératures. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [22 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01340168
Contributeur : Bibliothèque Lettres Uga <>
Soumis le : jeudi 30 juin 2016 - 15:18:56
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:16
Document(s) archivé(s) le : samedi 1 octobre 2016 - 11:46:32

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01340168, version 1

Citation

Clothilde Francisco. Villes et identités dans La Nuit des origines de Nourredine Saadi. Littératures. 2016. 〈dumas-01340168〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

141

Téléchargements de fichiers

232