Statut vitaminique C chez des sujets hospitalisés dans un service de médecine interne : analyse de fréquence, facteurs de risque et corrélation clinico-biologique - DUMAS - Dépôt Universitaire de Mémoires Après Soutenance Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Statut vitaminique C chez des sujets hospitalisés dans un service de médecine interne : analyse de fréquence, facteurs de risque et corrélation clinico-biologique

Abstract

Regular cases of scurvy were reported but the prevalence of vitamin C deficiency among hospitalized subjects is sparsely assessed. Objectives: Evaluate the prevalence of vitamin C deficiency among hospitalized patients and search for clinical signs of scurvy and associated factors. Methods: Epidemiological, observational in routine care, prospective and monocentric study performed in the department of internal medicine at a hospital in Paris area between May and November 2014. Results: Out of 60 patients enrolled, 70% were deficient (serum ascorbic acid level (SAAL)<2 mg/L) and 13,3% were in hypovitaminosis (SAAL between 2 and 4,6 mg / L). 71,7% were under-nourished, 75% had one or more risk factors for deficiency. A weak correlation existed between SAAL and estimated daily intakes (EDI) of vitamin C (r=0,3 ; p = 0,035) and between vitamin C status and number of fruit and vegetables consumed per day (r=0,3; p=0,031). EDI for non-deficient exceeded EDI for deficient (p<0.05). Albuminemia and prealbuminemia levels were significantly lower, and CRP higher (p<0.05) in deficient and hypovitaminosis C. There was a high prevalence of clinical signs described in scurvy including asthenia, cutaneous xerosis, arthralgia, gingivitis, ecchymosis, hematomas and dry syndrome. We have identified 5 cases of scurvy. Conclusion: The prevalence of biological vitamin C deficiency is very high among hospitalized patients. The level of ascorbic acid should be interpreted with caution among patients with associated acute phase response. No link has been shown between clinical signs of scurvy and low serum ascorbic acid level.
Régulièrement des cas de scorbut sont rapportés mais la prévalence d’un déficit en vitamine C chez des sujets hospitalisés est peu évaluée. Objectifs : Évaluer la prévalence d’une carence en vitamine C chez des sujets hospitalisés et rechercher des signes cliniques de scorbut et des facteurs associés. Méthode : Étude épidémiologique, observationnelle en soins courants, prospective et uni-centrique réalisée dans le service de médecine interne d’un hôpital de région parisienne entre mai et novembre 2014. Résultats : Sur 60 patients inclus, 70% étaient carencés (ascorbémie <2 mg/L) et 13,3% étaient en hypovitaminose (ascorbémie entre 2 et 4,6 mg/L). 71,7% étaient dénutris, 75% avaient un ou plusieurs facteurs de risque de carence. Une corrélation faible existait entre ascorbémie et estimation des apports quotidiens (EAQ) en vitamine C (r=0,3 ; p=0,035) et entre statut vitaminique C et nombre de fruits et légumes consommés par jour (r=0,3 ; p=0,031). L’EAQ des non carencés était supérieure à l’EAQ des carencés (p<0,05). Albuminémie et préalbuminémie étaient significativement plus basses et la CRP plus élevée (p<0,05) dans les groupes carencés et hypovitaminose C. Il existait une forte prévalence de signes cliniques décrits dans le scorbut, notamment asthénie, xérose, arthralgies, gingivite, ecchymoses, hématomes et syndrome sec. Nous avons identifié 5 cas de scorbut. Conclusion : La prévalence d’un déficit biologique en vitamine C est très élevée chez des patients hospitalisés. L’ascorbémie doit être interprétée avec prudence en cas de syndrome inflammatoire biologique associé. Nous n’avons pas pu démontrer de lien entre des signes cliniques de scorbut et une ascorbémie basse.
Fichier principal
Vignette du fichier
ThExe_DE_MATOS_Sandra_DUMAS.pdf (3.08 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-01342570 , version 1 (06-07-2016)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01342570 , version 1

Cite

Sandra de Matos. Statut vitaminique C chez des sujets hospitalisés dans un service de médecine interne : analyse de fréquence, facteurs de risque et corrélation clinico-biologique. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨dumas-01342570⟩
447 View
1728 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More