Le renoncement aux soins dû à l’avance des frais d’une part et à la pénurie de l’offre de soins d’autre part

Résumé : Le renoncement aux soins est un problème complexe qui imbrique 2 notions : « le non recours aux soins » et « des besoins de santé non satisfaits ». Le renoncement aux soins peut être dû à différentes causes : l’acceptabilité qui correspond à un renoncement choisi. L’accessibilité qui correspond aux renoncements aux soins pour cause de transport et de coût. Enfin, la disponibilité concerne l’organisation du système de soins et comprend notamment la présence de cabinets médicaux et le délai d’attente pour y avoir accès. Étude : Notre étude quantitative a été réalisée dans le département de l’Eure en 2015 auprès de 299 patients. Elle étudie les causes de renoncements considérées comme subies où les pouvoirs publics peuvent avoir un impact pour améliorer l’accès aux soins des patients. Résultats : Parmi les bénéficiaires du tiers payant, 53,8% ont renoncé aux soins ces 12 derniers mois. Ils sont seulement 24,4% dans ce cas parmi les gens qui ont dû réaliser l’avance des frais (p=0.046). Lorsque les patients peuvent avoir un RDV dans les 48 heures avec leur médecin traitant, ils sont seulement 21,5% à avoir renoncé à des soins durant les 12 derniers mois. En revanche, si le délai d’attente est supérieur à 48 heures, ils sont 43,9% à avoir renoncé à consulter leur médecin traitant durant les 12 derniers mois (p=0.032). Notre étude a mis en avant l’impact crucial du délai d’attente pour avoir un RDV sur le renoncement aux soins primaires des patients. On peut se demander si la généralisation du tiers payant à l’ensemble de la population ne va pas engendrer une surconsommation des soins. Cela aurait donc un effet inverse à l’objectif de diminution du renoncement aux soins. En effet, il y aurait probablement une offre encore plus insuffisante par rapport à la demande et cela pourrait donc engendrer des délais encore plus importants pour obtenir un RDV alors que ce délai d’obtention est le principal facteur de renoncement aux soins. Cet impact sera d’autant plus majeur dans les régions où la densité médicale est faible comme c’est le cas dans notre département.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [30 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01342957
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : vendredi 13 janvier 2017 - 17:44:54
Dernière modification le : vendredi 13 avril 2018 - 16:44:03
Document(s) archivé(s) le : vendredi 14 avril 2017 - 14:37:11

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01342957, version 1

Citation

Thomas Bonnet. Le renoncement aux soins dû à l’avance des frais d’une part et à la pénurie de l’offre de soins d’autre part. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01342957〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

38