1,2,3, L’histoire commence… Toi, émois en jouant : expérience du jeu du faire-semblant en pédopsychiatrie

Résumé : C'est suite à ma rencontre avec Benjamin, jeune enfant présentant des traits autistiques, que je retrace son parcours au sein d’un groupe en psychomotricité. Durant plusieurs semaines, nous jouons ensemble à faire-semblant, dans un cadre ritualisé, à travers des personnages et des scenarii. Par le biais du jeu, nous incarnons, expérimentons, ressentons et traversons diverses émotions, problématiques chez l’enfant autiste mais aussi symboles du lien corps-psychisme. Émergera alors une question qui guidera mon écrit : comment le jeu du faire-semblant favorise-t-il l'émergence des émotions ? C’est par mon engagement corporel, mon immersion dans le jeu auprès des enfants, et un travail d’analyses de fond et de forme a posteriori, que je vous livre ici ma réflexion.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [1 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01359986
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : lundi 5 septembre 2016 - 11:01:44
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:38:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01359986, version 1

Citation

Élise Triquell. 1,2,3, L’histoire commence… Toi, émois en jouant : expérience du jeu du faire-semblant en pédopsychiatrie. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01359986〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

246

Téléchargements de fichiers

254