Données épidémiologiques des mélanomes cutanés à la Réunion en 2015

Résumé : Introduction : L'incidence du Mélanome Cutané a augmenté de façon constante au cours des 50 dernières années dans les populations blanches à travers le monde. Ce phénomène est fortement associé aux phénomènes de mode des sociétés occidentales et à leurs comportements d’exposition aux rayons ultra-violets (UV), l’un des principaux facteurs de risque de mélanome. À la Réunion, les indices UV sont élevés toute l’année et tous les phototypes sont représentés. Nous souhaitons connaitre l’incidence du mélanome cutané à la Réunion et déterminer secondairement les caractéristiques épidémiologiques concernant ce cancer. Méthodes : Il s’agit d’une étude longitudinale, descriptive et quantitative, incluant tout patient domiciliant à la Réunion, pour qui le diagnostic de Mélanome avait été retenu du 1er janvier au 31 décembre 2015. Les données sociodémographiques, les antécédents cutanés du patient, le type anatomo-clinique et le stade pronostique du mélanome, ont été répertoriés à l’aide d’un questionnaire rempli par les dermatologues. Résultats : 107 cas de mélanomes ont été répertoriés : 71 mélanomes invasifs et 36 mélanomes in situ. Le TIS chez la femme était de 6.1/100 000 et de 7.1/100 000 chez l’homme. L’âge moyen au diagnostic était de 54,1 ans. Les mélanomes de type SSM étaient les plus représentés dans notre cohorte avec une tendance pour des lésions minces (Breslow <1 mm) dans 73,5 % et un stade AJCC localisé (95% des patients). La population était de phototype clair (de I à III) dans 85 % des cas et vivant dans 80 % des cas sur le littoral (lieu d’exposition aux UV intense et quotidienne). Quatre vingt dix pourcent des sujets avaient été exposés aux UV de manière importante dans l'enfance, et les 2/3 de la cohorte continuait à avoir une exposition solaire intense de par les loisirs ou la profession. Des antécédents familiaux de mélanomes ou personnels de tumeurs cutanées ont été retrouvés dans 13 et 29 % des cas respectivement. Conclusion : L’augmentation de l’incidence du mélanome cutané à la Réunion (le TIS multiplié par un facteur 2 en 10 ans et par 4 en 20 ans) et l’identification des facteurs de risque sur lesquels il est possible d’agir (exposition solaire intense et surtout pendant l’enfance), convergent fortement vers la nécessité d’intensifier les mesures de prévention primaire et secondaire dans cette région et d’organiser des actions de prévention ciblées.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [43 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01369508
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 21 septembre 2016 - 10:24:10
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:15
Document(s) archivé(s) le : jeudi 22 décembre 2016 - 12:46:37

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01369508, version 1

Collections

Citation

Justine Warocquier. Données épidémiologiques des mélanomes cutanés à la Réunion en 2015. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01369508〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

48

Téléchargements de fichiers

27