Nutrition entérale à domicile dans l’anorexie mentale : à propos d’une série de cas

Résumé : Introduction : Étude préliminaire sur l’évaluation du gain de poids par l’utilisation d’une sonde nasogastrique à domicile, instaurée initialement à l’hôpital, comme thérapie de renutrition chez des patients souffrant d’anorexie mentale. Méthode : Un examen rétrospectif des dossiers des patients, consultant dans le service des troubles du comportement alimentaire du Centre Hospitalier Universitaire de Pellegrin, d’avril 2015 à janvier 2016, a été réalisé. Les patients inclus avaient un IMC < 15 kg/m² et une perte de poids très rapide. Étaient exclus les patients ayant des troubles du comportement alimentaire atypique, une autre affection psychiatrique chronique sévère non traitée, une maladie somatique responsable d’une dénutrition, ou les patients refusant le traitement. Le critère d’évaluation principal était le gain de poids hebdomadaire. Résultats : 7 patients ont été inclus. La population était composée exclusivement de femmes, d’une moyenne d’âge de 28 ans, ayant un IMC moyen à 12,81 kg/m². Il y a eu un refus de poursuivre le traitement. 6 patients ont donc été étudiés. La durée moyenne d’hospitalisation était de 39 jours, avec une sortie acceptée pour un IMC moyen à 15,03 kg/m². Le gain moyen hebdomadaire était de + 1,25 kg/semaine (écart-type : 0,51). À domicile, le gain de poids moyen était de + 0,84 kg/semaine, avec une durée moyenne de 38,8 jours, la sonde étant retirée à un IMC moyen à 16,16 kg/m². Au total un gain de poids hebdomadaire de +0,86 kg a été obtenu, pour une durée totale de traitement par SNG de 77,8 jours. Le gain moyen d’IMC sur la durée totale du traitement était de +3,24 kg/m². Aucun syndrome de renutrition inapproprié n’a été observé. Conclusion : La nutrition entérale à domicile a permis un gain de poids régulier, en accord avec les recommandations internationales et les dernières données de la science, chez des patients souffrant d’anorexie mentale, sans augmenter le risque de syndrome de renutrition inapproprié, et en réduisant de façon importante la durée d’hospitalisation.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [40 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01370766
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 23 septembre 2016 - 12:30:44
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:06

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01370766, version 1

Collections

Citation

Élodie Dubourdieu. Nutrition entérale à domicile dans l’anorexie mentale : à propos d’une série de cas. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01370766〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

283

Téléchargements de fichiers

4