Intérêts et limites de la modélisation dans les apprentissages scientifiques : CM1 : les volcans

Résumé : Les recherches en didactique relèvent l’intérêt d’utiliser la démarche d’investigation afin d’optimiser les apprentissages. Parmi les différentes modalités de la démarche d’investigation, nous retrouvons la modélisation. Cet outil est particulièrement utile en sciences lorsqu’il s’agit d’étudier des phénomènes non observables directement comme le fonctionnement des volcans inscrit au programme du cycle 3. À travers cet enseignement, nous proposons dans ce mémoire une réflexion sur les intérêts et les limites que présente l’utilisation de modèles à l’école primaire. Nous avons alors créé une séquence intégrant l’utilisation de modèles conçus dans le but de faire acquérir certaines connaissances précises afin d’en observer l’impact sur les apprentissages. Celui-ci est mesuré par différentes évaluations. Il en ressort que la modélisation permet de manière générale d’améliorer la compréhension et l’acquisition de certaines notions, cependant plusieurs éléments tels que des conceptions initiales trop prégnantes ou encore des difficultés d’abstraction de la part des élèves, risquent de faire obstacle à une compréhension exacte des savoirs visés.
Type de document :
Mémoires
Education. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [7 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01380132
Contributeur : Uga - Bu Professorat Éducation <>
Soumis le : mercredi 12 octobre 2016 - 15:11:01
Dernière modification le : mercredi 10 janvier 2018 - 09:46:00
Document(s) archivé(s) le : samedi 4 février 2017 - 20:08:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01380132, version 1

Collections

Citation

Maëva Cabanel. Intérêts et limites de la modélisation dans les apprentissages scientifiques : CM1 : les volcans. Education. 2016. 〈dumas-01380132〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

232

Téléchargements de fichiers

132