Évaluation des inégalités de longueurs post prothèse de hanche par voie antérieure sans table orthopédique via le logiciel sterEOS® : à propos des 100 premiers cas

Résumé : Introduction : L’arthroplastie totale de hanche est une intervention actuellement bien maitrisée. Cependant, le problème de l’inégalité de longueur persiste dans 25% des cas avec un retentissement fonctionnel lorsque celle-ci dépasse 10mm. Notre hypothèse est qu’une intervention réalisée en décubitus dorsal sans table orthopédique avec les deux jambes libres est intéressante pour un meilleur contrôle clinique per opératoire des longueurs par palpation malléolaire. Matériels & méthode : Étude descriptive de suivi de cohorte prospectif sur 97 patients (100 PTH), opérés entre mars 2013 et juin 2014, par voie de Hueter. Les inégalités de longueur ont été recherchées cliniquement et radiologiquement. Les patients ont bénéficié d’une imagerie EOS pré et post opératoire afin d’évaluer les inégalités de longueur globale sur reconstruction 3D via le logiciel. Nous avons complété notre étude par des scores cliniques fonctionnels (SF12 et WOMAC) et objectifs (Harris Hip Score et Postel merle d’Aubigné) afin de rechercher une corrélation radio-clinique. Résultats : Cliniquement, 9 patients présentaient une inégalité <10 mm et un seul une inégalité >10mm nécessitant une compensation par semelle. Radiologiquement, la longueur anatomique totale était correcte dans 79,76% des cas. Les scores fonctionnels étaient nettement améliorés après la chirurgie. On remarquait que plus le résultat tendait vers l’isométrie, meilleur étaient les scores. L’âge, le sexe, le coté n’influençaient pas la survenue d’une ILMI. En revanche, on notait une tendance à l’obésité chez les patients avec une inégalité de longueur>10mm. Discussion : La voie antérieure sans table orthopédique, favorisant la visualisation des repères anatomiques (épines iliaques antéro-supérieures et malléoles internes) permet un contrôle per-opératoire qui apparait comme une aide précieuse pour améliorer le contrôle des longueurs, influençant les résultats fonctionnels. En mesurant la longueur totale du membre inférieur, les données EOS apportent une plus grande précision dans l’évaluation des inégalités de longueur post opératoires, et renforce l’idée qu’une rigueur technique est nécessaire pour atteindre l’objectif d’isométrie.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01390515
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 2 novembre 2016 - 10:04:43
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:06
Document(s) archivé(s) le : vendredi 3 février 2017 - 12:54:36

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01390515, version 1

Collections

Citation

Morgane Vargas. Évaluation des inégalités de longueurs post prothèse de hanche par voie antérieure sans table orthopédique via le logiciel sterEOS® : à propos des 100 premiers cas. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01390515〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

6