Apport de l'angioscopie conjonctivale quantitative dans l'évaluation de la microangiopathie diabétique

Résumé : La recherche d'outils utiles à la compréhension et à la détection précoce de la microangiopathie diabétique nous a conduit à évaluer la place de l'angioscopie conjonctivale, technique simple et non invasive dans cette pathologie chez 30 patients diabétiques de type 1. Cette étude réalisée à l'aide de méthodes statistiques multifactorielles permet de dégager la place importante de l'agrégation érythrocytaire in vivo comme facteur discriminant de la rétinopathie et de la néphropathie. Ce phénomène rhéologique présente ici la particularité par rapport aux non-diabétiques d'être sous la dépendance essentielle de l'ancienneté du diabète et de l'équilibre glycémique, plutôt que des facteurs plasmatiques habituels que sont le fibrinogène et l'albumine. Il nous paraît important de mieux évaluer l'intérêt clinique de ce marqueur à partir de protocoles prospectifs et de préciser ses relations avec l'état métabolique. La quantification de l'agrégation érythrocytaire in vivo doit pouvoir enfin être affinée par des techniques d'analyse d'images, et bénéficier d'études comparatives utilisant les nouvelles méthodes de mesure in vitro de l'agrégation érythrocytaire. La quantification des anomalies morphologiques de la microcirculation conjonctivale sous forme d'un score permet d'obtenir une bonne sensibilité diagnostique dans la microangiopathie diabétique. L'analyse nous fait proposer un score simplifié d'intérêt clinique similaire prenant en compte les quatre critères suivants : désorganisation du réseau vasculaire, hétérogénéité du lit capillaire, tortuosités veinulaires et microanévrysmes. Ce score morphologique, qui complète les informations rhéologiques fonctionnelles fournies par l'angioscopie conjonctivale, reste à évaluer à plus large échelle. Les applications cliniques de la mesure morphométrique manuelle des densités vasculaires sont plus décevantes. Cette approche permet certes de confirmer la raréfaction vasculaire fonctionnelle liée à l'hyperagrégation érythrocytaire, et la raréfaction artériolaire au cours de l'HTA infra-clinique. Il est probable cependant que les mesures morphométriques devront à l'avenir prendre en compte d'autres paramètres géométriques microcirculatoires, notamment ceux du score morphologique, en passant par une informatisation.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 1988
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01396144
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : lundi 14 novembre 2016 - 09:52:25
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:46
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 06:41:12

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01396144, version 1

Citation

Pierre-Yves Benhamou. Apport de l'angioscopie conjonctivale quantitative dans l'évaluation de la microangiopathie diabétique. Médecine humaine et pathologie. 1988. 〈dumas-01396144〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

83