La Dexaméthasone intraveineuse comme adjuvant au bloc interscalénique est-elle une alternative au cathéter périnerveux pour l'analgésie postopératoire en chirurgie de l'épaule ?

Résumé : Introduction :
Le bloc interscalénique est la technique de référence pour la chirurgie de l’épaule. En alternative aux cathéters, la dexaméthasone a été utilisée comme adjuvant afin de prolonger la durée d’action des blocs périphériques. Notre objectif est de montrer que l’analgésie prolongée par cathéter péri nerveux interscalénique est supérieure à celle induite par un bolus unique associé à de la dexaméthasone, après chirurgie de l’épaule.
Matériel & Méthode :
Notre étude est prospective, comparative, monocentrique, randomisée en double aveugle contre placebo chez des patients devant bénéficier d’une chirurgie de l’épaule, (ténodèse du long biceps, coiffe). Deux groupes de randomisation : groupe cathéter seul (KT+BAP): bolus initial de ropivacaïne 5 mg /ml associé à un cathéter avec bolus programmé automatisé de ropivacaïne 2mg/ml. Groupe dexaméthasone (KT-DXM) : bolus initial de ropivacaïne 5 mg/ml 20 ml, associé à 10 mg de dexaméthasone en (IV). Le critère de jugement principal est la douleur postopératoire jusqu’à la 48e heure. Les critères secondaires de jugement sont le délai du premier bolus, le nombre de réveils nocturnes imputables à la douleur, les volumes d’anesthésique local et le nombre de bolus, le recours antalgiques et enfin le score de satisfaction.
Résultats :
40 patients ont été inclus, 36 patients ont été analysés 18 dans le groupe KT - BAP et 18 dans le groupe KT-DXM. Nous constatons une diminution significative de la douleur en faveur du groupe KT – BAP à la 48ème heure (p =0,04), ainsi que lors de l’analyse en sous groupe chez les patients opérés de la coiffe des rotateurs à la 24ème (p= 0,04) et à la 48ème heure (p=0,012). Concernant les critères de jugement secondaires, aucun n’est significatif hormis le délai de recours au 1er bolus-patient qui est significativement plus précoce dans le groupe KT – BAP (13h30 ± 5h versus 18h30 ± 4h ; p= 0,006).
Conclusion :
Notre étude plaide pour une complémentarité des approches analgésiques postopératoires, avec association de ces deux techniques chez les patients à douleur postopératoire intense et prolongée.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01408638
Contributeur : Bibliothèque Universitaire De Médecine de Nice <>
Soumis le : lundi 5 décembre 2016 - 11:01:57
Dernière modification le : jeudi 11 janvier 2018 - 16:33:56
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 00:35:44

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01408638, version 1

Citation

Thomas Bernelin. La Dexaméthasone intraveineuse comme adjuvant au bloc interscalénique est-elle une alternative au cathéter périnerveux pour l'analgésie postopératoire en chirurgie de l'épaule ?. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01408638〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

47

Téléchargements de fichiers

75