Isolement et contention, mesures de dernier recours en psychiatrie : quelles sont les bonnes pratiques ?

Résumé : L’isolement et la contention en psychiatrie existent depuis plusieurs siècles et suscitent de nombreux débats à la fois médicaux, juridiques ou éthiques tant ces mesures constituent une atteinte aux libertés individuelles et aux droits des patients hospitalisés. L’objectif de notre travail était de dresser un état des lieux de ces pratiques en France, à travers notamment les rapports et constats établis par le Contrôleur Général des Lieux de Privation de Liberté. Même si aucune donnée statistique fiable permettant de quantifier le recours à l’isolement et à la contention en France n’est disponible, plusieurs constats émanant de la visite de professionnels dans les établissements de santé seraient en faveur d’une augmentation de l’usage de ces mesures associée à une grande hétérogénéité dans leur application. Nous avons également étudié les aspects juridiques à travers la mise en place d’un encadrement légal de ces pratiques inaugurées par la loi du 26 janvier 2016 de modernisation de notre système de santé, codifiée à l’article L. 3222-5-1 du code de la santé publique. Le législateur rappelle le caractère d’exception de ces mesures privatives de liberté, considérées désormais comme des pratiques de dernier recours qui interviennent dans une situation de dommage immédiat ou imminent pour le patient ou autrui. La revue de la littérature n’a pas permis de retrouver de donnée en faveur d’une quelconque efficacité thérapeutique, qu’il s’agisse de l’isolement ou de la contention. À l’inverse, l’importance des effets secondaires (détresse respiratoire, maladie thrombo-embolique veineuse, séquelles psychologiques, lésions ostéo-articulaires etc.) et la mortalité qui leur sont associées y sont largement décrites. De ce fait, il est nécessaire que soient mises en place en France, à l’instar de beaucoup d’autres pays, des alternatives à l’utilisation de ces pratiques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01418099
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 16 décembre 2016 - 12:16:08
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:19
Document(s) archivé(s) le : mardi 21 mars 2017 - 11:31:50

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01418099, version 1

Collections

Citation

Pauline Mader. Isolement et contention, mesures de dernier recours en psychiatrie : quelles sont les bonnes pratiques ?. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01418099〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

88

Téléchargements de fichiers

187