Les effets territoriaux des flux migratoires en Europe : le cas des territoires transfrontaliers de la France et de l'Italie

Résumé : L'objet d'étude de ce mémoire est le flux migratoire qui, depuis des années désormais, conduit en Europe des centaines de milliers de personnes, provenant de l'Afrique et de l'Asie. L’intérêt de l'auteur est de questionner les effets territoriales de ces mouvements, en termes des politiques européennes et projets locaux. La littérature sur les expériences des «gateways cities» américaines éclaircit l'importance du niveau local, pour une intégration rapide, efficace et rentable des migrants. Une fois cette référence analysée, on procède à enquêter les réponses des villes et communautés françaises et italiennes à la migration. Les études de cas montrent des pistes possibles d'inclusion des ressortissants des pays tiers. De plus, leurs modèles peuvent s'appliquer aux territoires transfrontaliers entre la France et l'Italie, pour redynamiser les économies des villages en montagne, loin des grands pôles urbains.
Type de document :
Mémoires
Architecture, aménagement de l'espace. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01419556
Contributeur : Iug Uga <>
Soumis le : lundi 19 décembre 2016 - 16:14:32
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:48
Document(s) archivé(s) le : mardi 28 mars 2017 - 01:08:51

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01419556, version 1

Citation

Eleonora Sartori. Les effets territoriaux des flux migratoires en Europe : le cas des territoires transfrontaliers de la France et de l'Italie. Architecture, aménagement de l'espace. 2016. 〈dumas-01419556〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

89

Téléchargements de fichiers

47