Pierre Hadot et le sentiment océanique

Résumé : Les travaux de Pierre Hadot proposent une vision de la philosophie comme une manière de vivre, une pratique qui engage l’être et qui vise à le transformer. Dans plusieurs entretiens, il évoque ce qu’il considère comme sa première expérience philosophique : l’expérience du sentiment océanique, dont il dit qu’elle a dominé toute son existence. Appelée aussi « mystique sauvage », cette expérience se situe au croisement de différents thèmes qui parcourent l’œuvre d’Hadot et sont profondément liés à la transformation de soi : la philosophie comme mode de vie et comme conversion, le changement du regard, le sentiment de l’existence, et l’étrangeté qu’il y a à philosopher et à vivre.
Type de document :
Mémoires
Philosophie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [6 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01427038
Contributeur : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Soumis le : lundi 9 janvier 2017 - 10:44:43
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 11:49:28
Document(s) archivé(s) le : lundi 10 avril 2017 - 12:34:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01427038, version 1

Citation

Dagmar Bonnault. Pierre Hadot et le sentiment océanique. Philosophie. 2016. 〈dumas-01427038〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

149

Téléchargements de fichiers

345