La violence politique dans les élections au Moyen-Orient : les cas de l’Égypte, de la Turquie et du Liban

Résumé : Les élections sont une forme de confrontation non-violente et une modalité de prise de décisions pacifique, surtout en démocratie. Toutefois, quand elles ne se déroulent pas de manière libre et transparente, les élections peuvent donner lieu au phénomène de la violence électorale. Parfois, les élections accélèrent aussi des conflits latents de nature ethnique ou confessionnelle. D’autres fois, c’est la violence politique qui se manifeste au cours du cycle électoral à influencer le bon déroulement et les résultats électoraux. Dans ce mémoire, on présentera les cas de l’Égypte, du Liban et de la Turquie pour analyser la relation entre violence et élections au Moyen-Orient et la violence électorale stricto et largo sensu.
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [17 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01430923
Contributeur : Sciences Po Grenoble <>
Soumis le : mardi 10 janvier 2017 - 13:47:17
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:40:45
Document(s) archivé(s) le : mardi 11 avril 2017 - 14:48:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01430923, version 1

Collections

Citation

Francesca Giovinazzo. La violence politique dans les élections au Moyen-Orient : les cas de l’Égypte, de la Turquie et du Liban. Science politique. 2016. 〈dumas-01430923〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

67

Téléchargements de fichiers

94