La transmission autobiographique de Simone de Beauvoir : une écriture du féminin entre singulier et universel

Résumé : En quoi l’œuvre de Simone de Beauvoir rend-elle compte d’une écriture du féminin ? À travers l’étude des Mémoires d’une jeune fille rangée (1958) et à la lumière de la suite de son œuvre mémoriale composée de La Force de l’âge (1960), La Force des choses (1963) et Tout compte fait (1972), nous avons analysé la représentation du féminin dans l’œuvre de Simone de Beauvoir. Pour cela, nous nous sommes intéressés à la condition des femmes au XXᵉ siècle, notamment à la place des femmes écrivains dans la société. Plus encore, c’est la notion d’écriture féminine qui a guidé ce travail : comment l’écriture des femmes est-elle considérée face à celle des hommes ? Cette écriture présente-t-elle des caractéristiques qui lui sont propres ? L’œuvre de Simone de Beauvoir répond-elle aux codes d’une écriture typiquement féminine ? Ou encore, peut-on définir les Mémoires d’une jeune fille rangée comme une autobiographie féministe ? Ces interrogations constituent le fil conducteur de l’ensemble de cette recherche. Or, d’autres notions inhérentes à notre objet d’étude n’ont pu être ignorées et nous ont amené à élargir notre propos, notamment aux questions de genre littéraire et d’universalité. En effet, il était indispensable de définir précisément le genre dans lequel se développe cette étude : doit-on parler d’autobiographie ou de mémoires au sujet de l’œuvre de Beauvoir ? De plus, c’est à travers sa propre construction autobiographique, ce que l’on appelle l’ethos, que l’auteur se représente en tant que femme et donne une image de toutes les femmes. Il s’est avéré tout autant nécessaire, enfin, de s’interroger sur la portée universelle du discours de Simone de Beauvoir puisque c’est en parallèle d’une représentation sociale, historique et intellectuelle de son siècle, que se manifeste une réflexion sur le féminin. Ainsi, nous avons voulu montrer comment, dans les Mémoires d’une jeune fille rangée de Simone de Beauvoir, s’articulent très étroitement les notions de féminin, de genre autobiographique et d’universalité, dans un seul et unique objectif : transmettre et communiquer une expérience vécue.
Type de document :
Mémoires
Littératures. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01436216
Contributeur : Uppa - Bibliothèque Spécialisée Érasme <>
Soumis le : lundi 16 janvier 2017 - 11:46:48
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:09
Document(s) archivé(s) le : lundi 17 avril 2017 - 13:40:15

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01436216, version 1

Collections

Citation

Manon Palma. La transmission autobiographique de Simone de Beauvoir : une écriture du féminin entre singulier et universel. Littératures. 2016. 〈dumas-01436216〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

156

Téléchargements de fichiers

229