Les accidents domestiques des nourrissons en lien avec les animaux de compagnie : enquête auprès de pédiatres et de vétérinaires du Nord-Pas-de-Calais, de Picardie et d'Île-de-France

Résumé : Environ un foyer français sur deux possède un animal de compagnie. Ces derniers peuvent représenter un risque pour le nouveau-né, notamment d’agression à type de morsures et de griffures dans la majorité des cas. Elles font partie le plus souvent de l’éthogramme (comportement) normal du chien ou du chat. Les propriétaires d’animaux peuvent prévenir ces agressions en ayant connaissance des situations à risque et en reconnaissant les signes d’agressivité chez le chien ou le chat. Les professionnels de santé, notamment les pédiatres, et les vétérinaires peuvent aider les futurs parents en les informant et en les éduquant sur les différents comportements de leurs animaux de compagnie, et ainsi prévenir ce risque d’accidents domestiques. L’objet de ce mémoire est de faire le point sur la prévention et la connaissance de ces professionnels sur le risque d’accidents domestiques des nourrissons en lien avec les animaux de compagnie (chat-chien). Nous avons cherché, de plus, à faire émerger des facteurs de risque et/ou de protection envers ce risque d’accident.
Une enquête a été réalisée auprès de pédiatres et de vétérinaires du Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ainsi que d’Île-De-France, à l’aide d’un questionnaire numérique Google Doc. L’échantillon final comprend donc 144 professionnels (117 vétérinaires et 27 pédiatres).
Le sujet des accidents domestiques en lien avec les animaux de compagnie a été dans une large majorité abordé durant les études des pédiatres et des vétérinaires. Chaque profession est respectivement formée le plus souvent par l’un de ses confrères. Les pédiatres et les vétérinaires ont, dans une grande majorité, de bonnes connaissances sur les risques inhérents aux animaux de compagnie, les données épidémiologiques des accidents domestiques ainsi que sur les principaux conseils de prévention à donner. La demande de conseils de la part des parents à propos de la cohabitation entre leur nourrisson et leur animal de compagnie semble peu fréquente. Ces derniers questionnent plus facilement les vétérinaires à ce sujet. Cela se ressent dans la fréquence des conseils donnés vis-à-vis de la prévention d’une morsure ou d’une griffure par un animal de compagnie. Les vétérinaires interrogés font plus fréquemment la prévention des agressions des animaux de compagnie à leurs clients que les pédiatres interrogés.
Les deux formations sont complémentaires, l’une permettant de cerner les situations à risque et l’autre de gérer les conséquences de ces accidents domestiques. Une collaboration entre les deux professions, une pluridisciplinarité, permettrait de réunir ces informations afin de permettre une meilleure prise en charge globale du nourrisson lors d’une morsure d’animal de compagnie.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01440531
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Vauban - Buvar <>
Soumis le : jeudi 19 janvier 2017 - 12:49:56
Dernière modification le : dimanche 5 novembre 2017 - 14:36:03
Document(s) archivé(s) le : jeudi 20 avril 2017 - 13:24:07

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01440531, version 1

Collections

Citation

Mathilde Hilpert. Les accidents domestiques des nourrissons en lien avec les animaux de compagnie : enquête auprès de pédiatres et de vétérinaires du Nord-Pas-de-Calais, de Picardie et d'Île-de-France. Gynécologie et obstétrique. 2016. 〈dumas-01440531〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

63

Téléchargements de fichiers

64