Interaction nicardipine-hypocapnie sur la vasomotricité cérébrale

Résumé : Les dérivés de la dihydropyridine sont utilisés dans le traitement du vasospasme compliquant une hémorragie méningée par rupture d'anévrisme artériel. La nicardipine et la nimodipine sont les plus utilisées car elles présentent une affinité pour la circulation artérielle cérébrale. Les principales études cliniques ont montré une amélioration du pronostic du vasospasme lors d'une administration thérapeutique préventive dans les 21 premiers jours de la maladie. Néanmoins, dans ces études, la PaCO2 des patients n'a jamais été précisée. La présente étude a recherché l'interaction entre hypocapnie aigue passive et nicardipine sur la vasomotricité cérébrale. Le calibre artériel a été mesuré sur les clichés réalisés en stéréoangiographie. Les effets de. la nicardipine ont été mesurés en normocapnie et en hypocapnie. Les résultats montrent que le bénéfice d'une thérapeutique est annulé par l'autre. On ne peut donc interpréter les effets de la nicardipine sur la vasomoticité cérébrale sans connaitre la PaCO2 des patients.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 1989
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [48 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01451073
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mardi 31 janvier 2017 - 16:01:49
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:46
Document(s) archivé(s) le : lundi 1 mai 2017 - 15:45:17

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01451073, version 1

Citation

Michel Durand. Interaction nicardipine-hypocapnie sur la vasomotricité cérébrale. Médecine humaine et pathologie. 1989. 〈dumas-01451073〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

21