Prévention et prise en charge des plaies de pieds des patients diabétiques de type 2 par les médecins généralistes de Béarn et Soule

Résumé : Introduction : le pied diabétique est une des complications du diabète de type 2 (DT2) responsable d’une grande morbidité. En effet, entre 15 et 25% des patients diabétiques de type 2 présenteront un mal perforant plantaire (MPP) au cours de leur vie, et 85% des amputations sont précédées d’une ulcération de pied diabétique d’origine traumatique. Objectif : étudier les connaissances et les pratiques des médecins généralistes béarnais concernant la prévention et la prise en charge des plaies des pieds des patients diabétiques. Matériel et méthodes : c’est une enquête « Connaissances-Attitudes-Pratiques », déclarative, réalisée par questionnaires courriers, de Mai à Septembre 2015, auprès des 356 médecins généralistes (MG) libéraux béarnais répertoriés. Résultats : 55,3% des médecins ont répondu. 62% utilisent un monofilament dans le dépistage de la neuropathie périphérique. Moins d’un quart effectue un échodoppler des membres inférieurs tous les 5 ans. 86% n’utilise pas la gradation du risque podologique. Près de 60% ne prend pas d’avis spécialisé au constat d’un MPP. Plus d’un tiers réalise de manière systématique un prélèvement bactériologique local avec, in fine, une prescription d’antibiotique inadaptée. Les médecins ayant à la fois effectué au cours de leurs études un stage en diabétologie et suivant au moins 20% de patients diabétiques sont significativement en conformité avec les recommandations officielles dans leur attitude préventive (p<0,01). Ceux exerçant en groupe sont significativement en conformité avec les recommandations officielles dans leur attitude thérapeutique (p=0,02). Ils souhaiteraient une plus grande disponibilité des services spécialisés, le développement d’un réseau local pluridisciplinaire pour une meilleure éducation thérapeutique du patient (ETP), et plus de formation médicale continue. Conclusion : le DT2 étant un enjeu de santé publique, le MG tient un rôle central et primordial dans la prévention et la prise en charge des MPP. La prise en charge globale doit être rapidement pluridisciplinaire dès le diagnostic de plaie établi. Une amélioration des pratiques passe par une mise à disposition plus facile du monofilament, une manière simple et systématique de rappeler la gradation du risque lésionnel, et un renforcement des liens de coordination entre MG, infirmières, pédicures et spécialistes. Ceci pour une ETP optimale.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [62 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01466910
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : lundi 13 février 2017 - 18:48:58
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:16
Document(s) archivé(s) le : dimanche 14 mai 2017 - 16:40:15

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01466910, version 1

Collections

Citation

Anaïs Dupard. Prévention et prise en charge des plaies de pieds des patients diabétiques de type 2 par les médecins généralistes de Béarn et Soule. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01466910〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

236

Téléchargements de fichiers

167