Prise en charge de patients douloureux par cathéter péri-nerveux de longue durée : étude rétrospective sur 463 patients

Résumé : Introduction : les blocs nerveux périphériques continus font partie du traitement de la douleur aigüe post-opératoire. Les patients peuvent retourner à domicile pendant quelques jours avec ce traitement. Peu d’études ont rapporté l’utilisation de ces techniques pour des patients douloureux en dehors du post- opératoire, et encore moins pour de longues durées. L’objectif de notre étude était de confirmer la bonne tolérance des cathéters péri-nerveux de longue durée, d’identifier les patients pour lesquels ce traitement apporte un réel bénéfice et d’observer les durées de traitement en fonction du type de pathologie concernée. Matériel et méthodes : tous les patients inclus dans le réseau SOS Douleur Domicile entre janvier 2011 et novembre 2015 pour traitement par cathéter péri-nerveux de plus de 5 jours ont été inclus dans notre étude rétrospective. Nous avons évalué la durée moyenne de cathétérisme et les motifs d’ablation des cathéters en fonction des différentes pathologies, de la localisation du cathéter et du mode de suivi (hôpital ou domicile). Nous avons également évalué l’efficacité des cathéters en terme d’analgésie et le retentissement en terme de bloc moteur et de bloc sensitif. Résultats : 463 patients ont bénéficié de 535 cathéters. La durée médiane de cathétérisme était de 24 jours toutes pathologies confondues. Les motifs d’ablation les plus fréquents étaient : la fin du traitement (27.7%), un problème technique (27%), une suspicion d’infection (présence de signes inflammatoires locaux) (25.3%). Le taux d’infection global estimé (signes inflammatoires locaux + culture du cathéter positive) était de 17%. Il existait une différence significative des durées de cathétérisme en fonction de la pathologie (artérite, syndrome douloureux régional complexe ou analgésie autre) (p=0.0001). Il n’existait pas de différence significative entre les durées de cathétérisme en fonction du mode de suivi (p=0.16). La localisation du cathéter (p=0.43), la durée de cathétérisme (p=0.44), la pathologie (p=0.80), l’âge (p=0.65) et le mode de suivi (p=0.77) n’étaient pas significativement associés au retrait pour suspicion d'infection. L’efficacité des cathéters était bonne avec absence de douleur au repos pendant 83% du temps de traitement, absence lors des soins pendant 69% du temps, absence de bloc moteur dans 71% des cas et sensibilité normale dans 65 % des cas. Conclusion : cette étude confirme la faisabilité cathéters péri-nerveux de longue durée et leur bonne tolérance dans différentes indications de douleurs sévères prolongées.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [51 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01469348
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 16 février 2017 - 12:59:44
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:38
Document(s) archivé(s) le : mercredi 17 mai 2017 - 17:47:08

Fichier

 Accès restreint
Fichier visible le : 2018-10-18

Connectez-vous pour demander l'accès au fichier

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01469348, version 1

Collections

Citation

Jeanne Sabatier. Prise en charge de patients douloureux par cathéter péri-nerveux de longue durée : étude rétrospective sur 463 patients. Médecine humaine et pathologie. 2016. 〈dumas-01469348〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

37