Place des préparations dans l’exercice de la pharmacie d’officine

Résumé : La réalisation de préparations à l’officine fait partie intégrante du monopole pharmaceutique mais cette activité a été progressivement délaissée par de nombreuses officines. Une des conséquences est la perte de compétence et de savoir-faire d’une partie de la profession. Ce travail aborde le sujet, en établissant un bilan de la place actuellement occupée par la préparation magistrale au sein de l’officine. Sa finalité est de favoriser la mise en adéquation de l’enseignement universitaire dispensé en galénique avec la pratique officinale dans ce domaine. Il apparaît que les trois quarts des préparations sont réalisés dans l’officine primo destinataire de la prescription médicale : la pommade est la forme galénique la plus réalisée. Parmi les 25% des préparations sous-traitées, la moitié sont des gélules. L’activité de préparation à l’officine conserve donc bien toute son importance. D’ailleurs, la réactualisation des Bonnes Pratiques de Préparations Officinales oriente les exigences vers la qualité et la sécurité.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2007
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01480137
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mercredi 1 mars 2017 - 10:41:25
Dernière modification le : lundi 29 octobre 2018 - 23:07:26
Document(s) archivé(s) le : mardi 30 mai 2017 - 13:52:49

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01480137, version 1

Citation

Florence Champier. Place des préparations dans l’exercice de la pharmacie d’officine. Sciences pharmaceutiques. 2007. 〈dumas-01480137〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

57

Téléchargements de fichiers

67