Rupture prématurée prolongée des membranes entre 24 et 36 semaines d'aménorrhée‎ : établissement d'un protocole de prise en charge à domicile et étude pilote de faisabilité

Résumé : Introduction : l’objectif de notre étude était d’évaluer le devenir maternel et fœtal lorsque la grossesse était compliquée d’une rupture prématurée prolongée des membranes lorsqu’elles sont prises en charge en ambulatoire par rapport aux patientes restées hospitalisées jusque l’accouchement. Matériels et méthodes : nous avions réalisé dans un premier temps une étude rétrospective afin de dégager les facteurs pouvant influencer le délai entre la rupture des membranes et l’accouchement afin d’établir un protocole de soins. Nous l’avons appliqué a toutes les patientes admises pour rupture prématurée des membranes entre 24 SA et 36 SA. Les patientes étaient prises en charge en ambulatoire après une courte hospitalisation, si elles répondaient à tous les critères d’inclusion de l’étude. Résultats : l’étude rétrospective a été menée au CHU Amiens Picardie de 2011 à 2014, étudiant 110 patientes avec grossesse singleton. La modification cervicale et la présence d’un oligoamnios raccourcissaient de manière significative le délai de latence. Du premier juillet 2015 au 31 juillet 2016, nous avons permis la prise en charge ambulatoire des patientes répondant aux critères d’inclusion de l’étude et nous les avons comparées aux patientes restées hospitalisées durant la cohorte historique. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes concernant le délai de latence, le terme de l’accouchement et le poids à la naissance. Les patientes prises en charge à domicile ont consommé 9,11 jours de moins d’antibiotique que celles restées hospitalisées, de manière significative. Il a été réalisé une économie de santé de 132 385 euros. Conclusion : la prise en charge des patientes ayant présenté une rupture prématurée des membranes peut– être effectuée à domicile pour une petite proportion d’entre elles et semble même bénéfique concernant le coût et la consommation antibiotique, sans augmenter la morbi-mortalité materno-fœtale. Une étude de plus grande envergure est nécessaire afin d’en apporter la preuve.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2016
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [21 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01480599
Contributeur : Philippe Barbey <>
Soumis le : mercredi 1 mars 2017 - 15:44:13
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:00
Document(s) archivé(s) le : mardi 30 mai 2017 - 17:35:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01480599, version 1

Collections

Citation

Clotilde Bruy. Rupture prématurée prolongée des membranes entre 24 et 36 semaines d'aménorrhée‎ : établissement d'un protocole de prise en charge à domicile et étude pilote de faisabilité. Gynécologie et obstétrique. 2016. 〈dumas-01480599〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

49