La rétropéritonéoscopie : justification anatomique, expérimentation technique, expérience clinique

Résumé : Entrepris pour mettre au point une méthode d'exploration endoscopique de l'espace rétro-péritonéal ou RETROPERITONEOSCOPIE qui permette la visualisation et la biopsie des gîtes ganglionnaires qu'il contient, ce travail tente d'en donner une justification anatomique, une expérimentation technique et une expérience clinique. D'après la dissection de 20 pièces anatomiques, complétée par une étude lymphographique, nous avons pu vérifier la description des chaines lymphatiques, donnée par CUNEO, MARCILLE et ROUVIERE en précisant que la majeure partie des nœuds lymphatiques siège au niveau de la chaine latéro-aortique gauche en regard des deuxième, troisième et quatrième vertèbres lombaires. En reprenant les descriptions de DROUHET et de MATHIS nous avons pu vérifier que l'espace rétro-péritonéal est formé : d'une limite externe ou fascia parietalis, appliquée dans toute son étendue à la face profonde de la paroi musculo-aponévrotique de l'abdomen et qui est pour nous l'aponévrose profonde d'enveloppe du muscle transverse de l'abdomen d'une limite interne, fascia peritonealis ou visceralis, qui est le support du péritoine, mais passe en arrière des viscères accolés et se dédouble au bord externe du rein pour former la loge rénale que nous considérons fermée en bas, mais ouverte en dedans sur l'atmosphère cellulo-graisseuse qui entoure l'aorte abdominale et la veine cave inférieure ; d'une couche cellulo adipeuse inter-pariéto-viscérale, développée surtout en arrière et au pôle inférieur du rein, qui se continue avec le tissu sous-péritonéal pelvien et servira de plan de clivage. L'étude anatomique et l'expérimentation technique réalisées avec le matériel que nous avons fait spécialement fabriquer, nous ont amené à décrire, en précisant leurs principaux repères, quatre voies d'abord : lombaire postérieure et lombaire latérale pour l'abord des nœuds lymphatiques abdomino-aortiques ; iliaque et sus-pubienne pour l'abord des nœuds lymphatiques ilio-pelviens. Deux ont été utilisées en clinique : la rétropéritonéoscopie lombaire latérale qui permet une exploration de la bifurcation des gros vaisseaux jusqu'au pédicule rénal, et la rétropéritonéoscopie iliaque qui permet l'exploration des chaines lymphatiques iliaques externes et iliaques communes, depuis l'arcade crurale jusqu'à la bifurcation aortique. Ces deux méthodes sont décrites au chapitre de la technique. Sur les neuf observations rapportées, la rétropéritonéoscopie a été utilisée 7 fois dans un but diagnostique et 2 fois dans un but pronostique. Elle apparait comme une méthode simple, rapide, qui permet d'apporter un diagnostic, quand une laparotomie est jugée excessive. Les complications per et postopératoires ont été nulles et les suites opératoires toujours simples. Réalisée avec un médiastinoscope standard, elle a permis 5 fois de porter un diagnostic. Deux fois, les adénopathies révélées par un examen tomodensitométrique n'ont pas été retrouvées, mais il s'agissait d'une erreur d'interprétation radiologique. Deux échecs sont à mettre sur le compte du manque de longueur du médiastinoscope et ont conduit à la mise au point d'un rétropéritonéoscope. Cette méthode est déjà utilisée par quelques auteurs, depuis une dizaine d'années, principalement pour la sympathectomie lombaire, la biopsie de rein et l'endoscopie des kystes rénaux ; plus accessoirement pour la biopsie des nœuds lymphatiques et des tumeurs rétro-péritonéales que nous développons dans ce travail.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 1980
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01482029
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : vendredi 3 mars 2017 - 10:58:56
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:00
Document(s) archivé(s) le : mardi 6 juin 2017 - 13:13:43

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01482029, version 1

Citation

Antoine Vernay. La rétropéritonéoscopie : justification anatomique, expérimentation technique, expérience clinique. Médecine humaine et pathologie. 1980. 〈dumas-01482029〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29

Téléchargements de fichiers

6