Du tag au street art, quand l’art urbain devient un outil de requalification urbaine : une approche comparée des villes de Marseille et Montréal

Résumé : Dans un contexte général où l’aménagement des espaces publics tend à devenir de plus en plus homogène, le street art vient s’affirmer comme étant un marqueur d’identité pour ces nouveaux lieux publics, ces lieux de passages. Auparavant appréhendé comme un mouvement contestataire et dégradant pour la ville, le street art devient aujourd’hui un outil que les municipalités et les collectivités mobilisent, dans le but de redonner vie au paysage urbain. Dans ce travail, le but a été pour moi de découvrir quels sont les acteurs, publics comme privés, qui contribuent au développement de cette pratique, mais aussi, ceux qui la combattent. Aussi, j’ai cherché à comprendre de quelle manière et grâce à quels outils ces acteurs mettent le street art en avant dans nos rues. Enfin, le but a été de découvrir s’il existait, ou non, une logique spatiale quant au développement de cette forme d’art dans la ville.
Type de document :
Mémoires
Architecture, aménagement de l'espace. 2016
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01488325
Contributeur : Amu Iuar <>
Soumis le : lundi 13 mars 2017 - 15:21:37
Dernière modification le : mardi 21 novembre 2017 - 16:16:02
Document(s) archivé(s) le : mercredi 14 juin 2017 - 14:09:48

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01488325, version 1

Citation

Estelle Bottani. Du tag au street art, quand l’art urbain devient un outil de requalification urbaine : une approche comparée des villes de Marseille et Montréal. Architecture, aménagement de l'espace. 2016. 〈dumas-01488325〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

236

Téléchargements de fichiers

311