La pratique du football amateur augmente-t-elle le risque carieux : réflexion a partir d’une étude réalisée sur 79 footballeurs amateurs

Résumé : Ayant une consommation en glucide plus importante que la moyenne, afin d’emmagasiner un maximum d’énergie pour l’effort, le sportif est plus à même de développer des caries s’il ne respecte pas les règles d’hygiène dentaire et diététique. Parmi les différents sports, le football apparaît comme un sport à risque pour le footballeur en raison du type d’entrainement, de compétition, d’hygiène diététique… L’étude réalisée a pour but d’évaluer le risque carieux des footballeurs amateurs, mais aussi de connaître leurs savoirs et leurs intérêts en matière de santé bucco-dentaire. Cette étude a été menée sur 79 joueurs de footballs de deux clubs différents de même niveaux, répartis sur quatre catégories d’âges ce qui nous a permis de comparer les habitudes en fonction des catégories.
Type de document :
Mémoires
Sciences du Vivant [q-bio]. 2017
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01493571
Contributeur : Odontologie Université Paris Descartes <>
Soumis le : mardi 21 mars 2017 - 17:48:36
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:40
Document(s) archivé(s) le : jeudi 22 juin 2017 - 14:22:05

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01493571, version 1

Citation

Kévin Roux. La pratique du football amateur augmente-t-elle le risque carieux : réflexion a partir d’une étude réalisée sur 79 footballeurs amateurs. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. 〈dumas-01493571〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

65

Téléchargements de fichiers

79