Gestion des médicaments non utilisés : sur-stockage et danger de l'automédication

Résumé : Le niveau de consommation de médicaments en France est globalement important et s’accompagne parfois d’usages peu pertinents. De cette consommation en découle des médicaments non utilisés (MNU) qui alimentent les armoires à pharmacie. Ces MNU représentent un danger sanitaire et environnemental ainsi qu’un coût économique. S’interroger sur ce gaspillage médicamenteux suppose d’observer les usages de l’ensemble des acteurs de la chaîne : entreprises pharmaceutiques, grossistes-répartiteurs, professionnels de santé (essentiellement médecins et pharmaciens) et usagers. Les usages du médicament par les différents acteurs renvoient à de multiples enjeux : la production et la distribution (enjeux industriels et d’emploi), la prescription par les médecins et la dispensation par les pharmaciens (enjeux sanitaires), tout comme l’utilisation finale. La destruction du médicament renvoie, quant à elle, à des enjeux écologiques, sanitaires et financiers importants. Comment dès lors favoriser un usage pertinent du médicament ? Ce travail propose des pistes pour adopter une approche systémique qui, en incluant l’ensemble des acteurs, peut contribuer à un usage raisonné du médicament et diminuer le gisement de MNU.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [83 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01499587
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : vendredi 31 mars 2017 - 16:39:18
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:43
Document(s) archivé(s) le : samedi 1 juillet 2017 - 15:34:35

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01499587, version 1

Citation

Raïssa El Kolli. Gestion des médicaments non utilisés : sur-stockage et danger de l'automédication. Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01499587〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

326

Téléchargements de fichiers

296