Les conduites à tenir concernant les canines incluses maxillaires

Résumé : La canine incluse est fréquemment rencontrée au cabinet d’orthodontie ; elle complique le traitement. Malgré une symptomatologie souvent discrète, le diagnostic doit être précoce. L’objectif est de permettre l’évolution de la canine sur l’arcade en mettant en place au moment opportun des thérapeutiques adaptées. Pour pallier cette problématique, il est recommandé de consulter vers 10 ans un orthodontiste pour faire un bilan et débuter si besoin un traitement préventif en denture mixte. Si la thérapeutique préventive n’a pas été suffisante ou si la prise en charge est trop tardive, on aura recours à une approche pluridisciplinaire. En denture permanente, les méthodes pourront être exclusivement chirurgicales ou associées à la prothèse et/ou l’orthodontie. La thérapeutique ortho-chirurgicale est l’option préférentielle, elle se fait en collaboration avec la parodontie. Malgré une anticipation, un développement des nouvelles technologies et des connaissances, les échecs et les complications restent encore présents.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [179 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01502500
Contributeur : Ufr d'Odontologie Amu <>
Soumis le : mercredi 5 avril 2017 - 16:02:44
Dernière modification le : lundi 27 novembre 2017 - 09:58:33
Document(s) archivé(s) le : jeudi 6 juillet 2017 - 13:38:59

Fichier

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01502500, version 1

Citation

Laura David. Les conduites à tenir concernant les canines incluses maxillaires . Chirurgie. 2017. 〈dumas-01502500〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

140

Téléchargements de fichiers

74