Utilisation de la toxine botulique dans le traitement du bruxisme

Résumé : Traiter le bruxisme peut s’avérer compliqué pour le chirurgien-dentiste et il peut se retrouver face à un échec thérapeutique avec les traitements traditionnels. Au travers d’une revue de la littérature et d’un cas clinique, nous avons montré que les injections de toxine botulique dans les muscles masticateurs peuvent être une solution thérapeutique dans le traitement du bruxisme. La toxine botulique est une thérapeutique de deuxième intention quand les autres traitements (gouttière, kinésithérapie, pharmacologie…) n’ont pas apporté de résultats positifs. Le chirurgien-dentiste va alors adresser son patient à un médecin spécialiste qui fera les injections. Nous obtenons une diminution des contractures et des douleurs musculaires, avec très peu ou pas d’effets secondaires. Ces injections doivent être répétées tous les quatre mois environ car l’action de la toxine botulique est limitée dans le temps.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [69 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01511604
Contributeur : Brigitte Tauzin-Fin <>
Soumis le : vendredi 21 avril 2017 - 12:12:02
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:58

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01511604, version 1

Collections

Citation

Morgane Parizot. Utilisation de la toxine botulique dans le traitement du bruxisme. Chirurgie. 2017. 〈dumas-01511604〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

43

Téléchargements de fichiers

215