Obstacles to peer review groups development in Gironde - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Obstacles to peer review groups development in Gironde

Freins au développement des groupes d’échange et d’analyse des pratiques (GEAP) en Gironde

(1)
1

Abstract

The Peer-Review groups are a Continuing Medical Education (CME) method that appears to be user-friendly, motivating and well adapted to general practice. Yet these groups are not very widespread in Gironde. This work’s aim was to understand the impediments which limit the development of these groups in Gironde. Secondary objectives were to identify doctors' knowledge about peer review groups and to investigate what constituted positive aspects for them. A qualitative method with three focus groups was used. The first group was constituted by seven general practitioners, the second group comprised seven general practitioners who were already members of a peer review group and the last group was constituted by four medical interns. The three main obstacles to the development of peer review group, which were reflected in the discussions, were the time invested, the difficulties of creating a group and the fear of repeat and tiredness. We were also able to identify lack of knowledge as one of the factors limiting the development of these groups. On the other hand, there was a positive image of these groups as CME. Indeed, according to the doctors interviewed, they allowed knowledge’s update and approached multiple subjects. Many positive points were also cited: the adequacy with general practice, the interactivity and the exchanges existing in a peer review group, the equality between peers and the lack of judgment found in these groups. Facilitate the creation of peer review groups and the widespread use of this groups during initial education could improve their development. This has already started because, since 2017, third cycle teaching in general medicine at Bordeaux’s University will take place in the form of peer review groups. We can only hope that this method being integrated during university, the development of peer review group will increase as CME for general practitioners.
Les GEAP (Groupes d’échange et d’analyse des pratiques) sont une méthode de formation médicale continue qui apparait comme conviviale et motivante et bien adaptée à la médecine générale. Pourtant ces groupes sont peu répandus en Gironde. L’objectif de ce travail était de comprendre quels sont les freins qui limitent le développement de ces groupes en Gironde. Les objectifs secondaires étaient d’identifier les connaissances des médecins sur ces GEAP et de rechercher ce qui en constituait pour eux les points positifs. Une méthode qualitative avec la réalisation de trois focus groups a été utilisée. Le premier groupe était constitué de sept médecins généralistes installés en libéral, le deuxième groupe comprenait sept médecins généralistes installés appartenant déjà à un GEAP et le dernier groupe était constitué de quatre internes en troisième année. Les trois principaux obstacles au développement des GEAP, retrouvés lors des discussions, ont été le temps investi, les difficultés de création d’un groupe et la peur des répétitions et de la lassitude. Nous avons aussi pu identifier le manque de connaissance comme étant un des facteurs limitant le développement de ces groupes. On retrouvait en revanche une image positive de ces groupes en tant que méthode de formation continue, puisque selon les médecins interrogés, ils permettaient une mise à jour des connaissances et l’abord de multiples sujets variés. De nombreux points positifs étaient aussi cités et en particulier l’adéquation avec la pratique de la médecine générale, l’interactivité et les échanges existant au sein des GEAP, l’égalité entre pairs et l’absence de jugement qu’on retrouve dans ces groupes. La facilitation de la création de GEAP et la généralisation des enseignements au cours du troisième cycle sous forme de GEAP pourraient favoriser le développement de ces groupes. Cette implémentation a déjà commencé à être mise en œuvre puisque dès 2017, les cours de troisième cycle de médecine générale à l’université de Bordeaux seront effectués sous forme de GEAP. On ne peut donc qu’espérer que cette méthode étant désormais intégrée dans le cursus de 3ème cycle, le développement, à l’avenir, des GEAP intégrés dans l’exercice professionnel des médecins, devient probable.
Fichier principal
Vignette du fichier
Med_generale_2017_Trefeil.pdf (2.37 Mo) Télécharger le fichier
Loading...

Dates and versions

dumas-01522082 , version 1 (12-05-2017)

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01522082 , version 1

Cite

Elsa Trefeil. Freins au développement des groupes d’échange et d’analyse des pratiques (GEAP) en Gironde. Médecine humaine et pathologie. 2017. ⟨dumas-01522082⟩
113 View
165 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More