De la pompe à insuline au pancréas artificiel

Résumé : Le Diabète est une maladie métabolique caractérisée comme la « maladie du siècle » et définie par une hyperglycémie chronique, provenant soit d’un défaut de sécrétion d’insuline, soit d’un défaut d’action de l’insuline, soit des deux associés.Le diabète est un problème de santé publique, qui a un fort impact économique pour la société. Il s’agit d’une maladie qui nécessite une prise en charge sérieuse, afin d’éviter toutes complications plus ou moins graves et ayant un fort coût pour l’assurance maladie. La prise en charge médicamenteuse de cette maladie est très contraignante et décourageante pour les diabétiques de type I qui sont dépendants de leur maladie. Afin de pallier ces difficultés, la découverte de la pompe à insuline qui a pour fonction de mimer l’action physiologique du pancréas sous l’intervention du malade, a permis d’améliorer la prise en charge du diabétique de type I, mais d’autres inconvénients se sont greffés. Dans un second temps, la découverte d’appareil permettant le contrôle continu de la glycémie a permis au patient d’ajuster les doses d’insuline et d’arrêter les multiples piqûres. En revanche, ces deux systèmes (pompe et capteur de mesure continue de la glycémie) présentent une évolution dans la prise en charge du diabétique de type I, mais reste un système en « boucle ouverte ». C’est pourquoi, les avancées technologiques et scientifiques ont permis d’améliorer la prise en charge du diabétique de type I et ont permis le développement d’un nouveau projet, le pancréas artificiel. Il serait composé d’une pompe à insuline et d’un capteur de mesure en continu de la glycémie, le tout, relié à un algorithme qui indiquerait à la pompe la dose d’insuline à injecter. Le patient n’aurait plus besoin d’intervenir sur le système ; il s’agit d’un système d’injection d’insuline automatisé, dit en « boucle fermée ». Cette avancée technologique permettrait de stabiliser la maladie, qu’est le diabète et pourquoi pas de réduire l’impact économique. Une dernière innovation qui révolutionnerait la prise en charge du diabétique serait le pancréas bio-artificiel.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2017
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [153 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01555536
Contributeur : Pharmacie Amu <>
Soumis le : mardi 4 juillet 2017 - 11:32:06
Dernière modification le : mardi 14 novembre 2017 - 23:08:01
Document(s) archivé(s) le : vendredi 15 décembre 2017 - 00:27:28

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01555536, version 1

Citation

Estelle Habot. De la pompe à insuline au pancréas artificiel . Sciences pharmaceutiques. 2017. 〈dumas-01555536〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

168

Téléchargements de fichiers

439